Myanmar : le bilan c’est maintenant !

Myanmar : le bilan c'est maintenant !

Fiche récapitulatif

drapeau myanmar

Pays : Myanmar

Monnaie : Kyat, symbole MMK (1 € = 1 117 MMK)

Visa : Nous avons fait notre visa depuis la France. Celui-ci est valable pour une durée de 28 jours maximum, dans les 3 mois qui suivent la demande. Les étapes : 1/ envoyer son passeport en recommandé, avec deux photos d’identité, le formulaire disponible sur le site du consulat du Myanmar, une enveloppe retour prépayée en recommandé également et le règlement des frais de visa de 25 €/personne. 2/ les passeports et les visas sont retournés dans les 2 semaines. (cf. le site de l’ambassade du Myanmar)

 

Le Myanmar en quelques chiffres

2, le nombre d’objets perdus (notre Opinel – Auré peux-tu nous en renvoyer un ? – et une cuillière/couteau/fourchette)

5, le nombre de bus de nuit pris

10, le nombre de moyens de transport différents empruntés (tuk-tuk, moto, vélo, bus, mini-van, train, bateau, avion, pick-up, taxi)

20,51, en € notre dépense quotidienne moyenne par personne (cf. plus bas pour plus de détails)

25, le nombre de jours passés dans le pays (du 17 janvier au 11 février 2015)

85, le nombre d’heures de transport

3 588, le nombre de kilomètres parcourus

 

Notre parcours

Yangon -> Bagan -> Mandalay -> Hsipaw -> Lac Inlé -> Hpa-an -> Mawlamyine -> Dawei -> Yangon

A ne pas manquer :

  • le lever et le coucher de soleil sur les temples de Bagan,
  • la rencontre des minorités Palaung et Shan dans les environs de Hsipaw,
  • la naviguation sur le Lac Inlé à la découverte des techniques de pêche,
  • les environs de Hpa-an, ses rizières et massifs karstiques (le coup de coeur de Renaud),
  • les moments de complicité et d’échanges avec les enfants et le peuple birman (le coup de coeur de Marion)

 

Tu sais que tu es au Myanmar si :

  • chaque jour, sans exception, des enfants et/ou adultes te font coucou sans raison avec un sourire jusqu’aux oreilles,
  • tu entends les gens se racler la gorge tout en finesse (ou pas) et faire un gros crachat, là, juste à côté de toi,
  • tous les adultes (principalement les hommes) que tu croises ont les dents rouges et la bouche pleine (une majorité des birmans chique le bétel : un mélange de feuilles de bétel, de noix d’arec, de chaux et d’épices),
  • les rues sont tachées de rouge provenant du jus de bétel craché par les birmans,
  • le papier toilette se trouve sur les tables des restaurants (pour s’en servir en guise de serviettes) et non dans les wc,
  • les voitures roulent à droite mais que certaines voitures ont le volant à droite,
  • tu entends des bruits de baisers au restaurant, comme si quelqu’un appelait un chat. Quand les Birmans veulent obtenir l’attention d’un serveur ils font ce bruit.
  • les hommes portent des jupes, habit traditionnel birman, appelé le longyi,
  • les gens, principalement les femmes et les enfants, ont le visage jaune ! Appelée le thanaka, cette pâte cosmétique blanc-jaune d’origine végétale est appliquée sur les visages pour protéger la peau du soleil, lutter contre l’acnée, rendre la peau douce … Pour info, le thanaka est traditionnellement vendu en rondins que les femmes râpent avec un peu d’eau pour former une pâte.

 

Des on-dit à la réalité 2015

  • « il est très difficile de retirer de l’argent au Myanmar » => Il y a des distributeurs de billets dans TOUTES les villes dans lesquelles nous sommes passés,
  • « il est nécessaire d’arriver au Myanmar avec des dollars impeccables pour payer hôtels, restaurants, bus, etc. » => Nous avons payé en kiats pendant toute la durée de notre séjour (1 000 kiats = 1 dollar ici),
  • « le Myanmar est un pays d’Asie très cher » => Nous avons dépensé nettement moins au Myanmar que dans le Sud touristique de la Thaïlande. Il y a certes des pays où le coût de la vie est plus faible mais tout de même 600 € / mois pour une personne, cela nous semble très correct!

 

Et côté finances ?

Nous avions prévu un budget plus important pour le Myanmar que pour les autres pays d’Asie du Sud-Est après nos différentes lectures, à savoir 30 € par jour et par personne. Certes le logement coûte plus cher car il n’y a pas suffisament d’infrastructures mais la nourriture n’est vraiment pas chère. Il est donc possible de voyager avec un budget relativement limité!

Nous avons dépensé au total 1 025,28 € pour les 25 jours passés, soit une moyenne de 20,51 € par jour et par personne.

C’est une économie de quasiment 475 € sur le séjour!

Voici la répartition de notre budget

repartition budget myanmar tour du monde

 

Le mot de la fin

Le Myanmar restera pour nous un vrai coup de coeur ! Les paysages ne sont peut-être pas aussi « paradisiaque » et « idyllique » que dans certains pays d’Asie, quoi que les environs de Hpa-an ou encore les couchers de soleil sur Bagan sont inoubliables, mais le contact avec la population est absolument formidable. Les birmans sont des gens extrêment accueillants et généreux, bien qu’il s’agisse d’un pays classé 151ème sur 188 d’après l’Indice de Développement Humain… Malgré le fait que le Myanmar se développe à une vitesse phénoménale, c’est l’authenticité qui caractérise le mieux ce pays à l’histoire douleureuse. Ne tardez pas à aller visiter ce pays, vous ne pourrez qu’en tomber amoureux !

10 réponses à “Myanmar : le bilan c’est maintenant !”

  1. Cécilia dit :

    Sympa votre bilan! j’aime bien l’itinéraire que vous avez fait, et bravo pour les économies, c’est top!

  2. Thomas dit :

    Top ce bilan ! Ça donne bien bien bien envie !!! La difficulté pour Myanmar ainsi que de nombreux autres pays est que l’on souhaite égoïstement les visiter avant qu’ils ne développent et perdent de leur authenticité tout en souhaitant aussi pour leurs habitants qu’ils se développent au plus vite ! Conclusion personnelle : il faut donc visiter en priorité les pays pour lesquels on croit à un développement et des changements importants en quelques années. Quel est le délai selon vous avant lequel il faut visiter Myanmar ? [A titre d’exemple je pense que dans 3 ans Cuba aura notablement changé]

    Biz

    Thomas

    • marionetrenaud dit :

      Tu as entièrement raison, c’est le dilemme du voyageur, de visiter des endroits sans touristes mais intéressant… Pour être honnête, le Myanmar, il faut y aller dans les 2-3 prochaines années sûrement car le pays change à toute vitesse en étant influencé par la Thaïlande et la Chine!
      En revanche, on se rend compte qu’ici au Laos, l’évolution va être plus lente…

  3. Katia dit :

    Trop bien votre article les loulous 🙂 très bien écrit et surtout tellement vrai !

  4. Maman Marion dit :

    Alors là !!! Quel bilan ! Je suis admirative du graphique sur la répartition des coûts… C’est quasi professionnel!Gros bisous mes chéris

    • marionetrenaud dit :

      Merci beaucoup! Ce n’est pas évident à faire puisqu’il faut essayer de ne pas répéter ce que l’on a déjà dit ni être trop ennuyeux avec trop de chiffres, tableaux, astuces,…
      Des gros bisous de nous 2 du Laos (de Muang Ngoi exactement) !

  5. Aure dit :

    Écoute j’ai le tarif collaborateur sur la nouvelle collection…si seulement vous aviez une adresse…

  6. LM dit :

    20 orteils, 4 talons et 4 voûtes plantaires et malgré 3588 km parcourus, 0 ampoules??? Formidable!!

    A part ca un petit bilan qui m’intéresse, c’est la fameuse CUP!! Alors, adoptée ou jetée?? 😀

    Merci pour ce chouette bilan très complet, mêlant chiffres, anecdotes et petite conclusion personnelle! Vivement la suite des récits de la Thaïlande puis le bilan de ce pays visité en 2 fois!

    Bonne continuation à vous 2 et des gros bisous!

    • marionetrenaud dit :

      En effet aucune ampoule, la seule a été en Thaïlande à cause des tongs… Bon par contre dans le bilan, on n’a pas compté le nombre de kilomètres à pied, c’était trop compliqué même si par jour, nous marchons une dizaine de kilomètres, en fonction des visites et des activités prévus.
      Gros bisous à tous les 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.