Tulum et Playa del Carmen, au coeur de la Riviera Maya

Tulum et Playa del Carmen, au coeur de la Riviera Maya

Petit retour en arrière pour vous parler de notre étape à Tulum. Nous l’avions faite avant la laguna de Bacalar.
Sûrement l’endroit le plus touristique du Mexique, la Riviera Maya s’étend de Cancun à Tulum sur 130 km.
L’eau des côtes est absolument magnifique, le sable est blanc. Bref des dernières étapes idéales pour finir en beauté notre tour du monde.

De la Isla Mujeres, nous reprenons le ferry pour rejoindre le continent. De là, nous attendons la petite camionnette qui nous amène jusque la gare de bus.  Enfin, nous prenons un taxi collectif, ces minibus qui partent une fois pleins. Ici ça va très vite. Il faut des fois plus de temps pour que tout le monde monte dans le minibus que pour atteindre le nombre de passagers. Le minibus s’arrête à Playa del Carmen et nous en prenons un second qui va ensuite à Tulum.

Arrivés sur place, nous avons un peu de mal à trouver un logement. Ceux en bord de mer et loins du centre sont hors budget et ceux du centre-ville ne sont pas tops… Nous en trouvons un qui nous va. Alors que nous nous installons dans la chambre, la personne nous dit que finalement elle est réservée et qu’elle n’a plus qu’une chambre sans fenêtre pour le même prix bien sûr ! Du coup nous continuons nos recherches après avoir mangé et nous trouvons une adresse un petit peu plus chère mais qui fera bien l’affaire.

Le lendemain matin, nous prenons la direction de la plage. En chemin, nous nous arrêtons faire des courses pour le pique nique du midi. C’est assez étonnant ici car alors que les algues s’entassent devant les hôtels et restaurants privatisant la plage, les parties publiques sont bien entretenues. Du coup nous nous installons sur le sable fin sans aucune algue ni sur la plage ni dans l’eau et profitons du décor…

plage_tulum_1

La plage de Tulum

La plage est tellement grande que l’endroit est désert !

En milieu d’après-midi, nous regagnons le site archéologique de Tulum, probablement plus connu pour son aspect photogénique. C’est vrai qu’après les sites Mayas que nous avons faits, celui-ci est plus petit. Et comme pour Chichen Itza, nous ne pouvons accéder à aucune ruine de près. Le décor est par contre sublime et rien que pour ça, la visite vaut le détour !

tulum_2

DCIM100GOPROG0509667.

tulum_1

Après la visite, nous retournons à pieds au centre de Tulum. Le soir, nous mangeons dans un petit resto sympa, la pizzeria repérée étant fermée…

Le lendemain matin, nous prenons un taxi collectif de bonne heure pour rejoindre Akumal, village de bord de mer situé entre Tulum et Playa del Carmen (« Playa » simplement pour les intimes!). L’endroit est surtout réputé pour le nombre important de tortues. Nous sommes parmi les premiers sur la plage qui est tranquille à cette heure-ci. Si vous voulez louer un masque et un tuba, vous êtes obligés de les louer avec un gilet de sauvetage. Au début nous ne voulions pas mais pas le choix, les magasins de plongée refusent sinon. Au final, hormis le fait d’être ridicule dans l’eau avec, nous avons trouvé ça pas si mal. Cela empêche les gens qui voudrait toucher les tortues de s’en approcher de trop près. En effet, notre premier tour dans l’eau, nous avons pu le faire en étant quasiment seuls.

Par contre vers 10h la plage se remplit et là c’est un peu Disneyland ! Les gens partent en groupe et posent en photo avant de rentrer dans l’eau. D’autres se jetteraient presque sur les tortues pour les toucher sans faire attention à quoi que ce soit. C’est un peu dommage car l’endroit est beau et, en plus des tortues, nous avons pu voir des raies et un immense barracuda. La plage se remplie rapidement et, contrairement à Tulum, nous nous sommes vite retrouvés les uns sur les autres. C’est la première fois que nous avons cette impression sur une plage depuis le début de notre tour du monde.

akumal_1

akumal

La plage d’Akumal

DCIM100GOPROG0529703.

DCIM100GOPROG0529715.

DCIM100GOPROG0539727.
Nous arrivons, le midi, à trouver un petit restaurant pas trop cher près de la plage et rejoignons en fin d’après-midi Tulum en taxi collectif.
Le soir cette fois-ci la pizzeria est ouverte et nous nous sommes vraiment régalés d’une vraie pizza au feu de bois!

Après ces quelques jours à Tulum nous avons découvert la magnifique lagune de Bacalar. Nous vous laissons lire ou relire notre article à ce sujet.

De Bacalar, nous avons pu ensuite reprendre un bus direct pour Tulum. Arrivés sur place en tout début d’après-midi, nous avons tout d’abord cherché à manger, dans un petit restaurant local, puis Marion est partie à la recherche d’un hôtel sympa, notre dernier pour cette année de folie (enfin ça c’est ce que nous pensions !). Après une bonne heure, Marion a trouvé quelque chose. Ici ce n’est tout de même pas comme l’Asie. Les prix peuvent monter assez vite sans que ce soit forcément le luxe. Du coup nous avons eu une chambre dans une petit hôtel avec piscine, une terrasse et un hamac. De quoi se reposer pour ces derniers jours.

A Playa, nous n’avons pas fait grand chose. Nous vous avouons que nous avons passé la plupart de notre temps dans le café/restaurant La Senda qui propose des jus frais et des plats végétariens plutôt qu’ailleurs.  Nous avons tout de même retrouvé avec un immense plaisir Frédérique et Timothée, deux voyageurs belges que nous avions croisé à Palenque et qui sont maintenant installés à Playa. (vous retrouverez leur adresse dans nos astuces alors si vous prévoyez d’aller à Playa, allez loger chez eux, lors de notre passage, ils n’avaient pas encore ouverts leur adresse).

hotel_playa

Notre terrasse avec la piscine en fond!

Nous nous sommes tout même promené dans la rue principale de Playa mais il faut avouer que la masse de touristes ne nous a pas trop emballé.

Dernier jour de notre tour du monde, nous prenons un taxi collectif en direction de Cancun d’où nous cherchons à prendre un minibus pour l’aéroport. Nous courons dans le terminal lorsque je me retourne et ne vois plus Marion. Quelques secondes après je la retrouve mais elle a les mains couvertes de gasoil. Elle vient de glisser sur une flaque de carburant au sol ! Nous arrivons finalement à accéder au guichet et prenons deux tickets pour le prochain bus juste à temps.

Arrivés à l’aéroport, nous changeons nos affaires pour être prêts à affronter le froid européen, nous jetons les dernières affaires légères à la poubelle (après 1 an, elles n’étaient pas dans un superbe état) puis nous nous rendons compte que nous ne sommes pas dans le bon terminal… il faut prendre une nouvelle navette pour rejoindre notre terminal et surtout nous ne comprenons pas les indications sur la ligne de notre vol. Il est indiqué « Delayed +1« …

Nous arrivons enfin au bon terminal et rejoignons la file d’attente. Les écrans demandent des volontaires en contre-partie d’une somme. Nous pensons que l’avion est surbooké et que la compagnie cherche des personnes pour décaler leur voyage. Nous voyons des personnes repartir avec leurs valises puis plus nous avançons et plus nous avons le sentiment que personne n’enregistre ses bagages… Arrivés en dernier au comptoir, la personne prend nos bagages puis nous dit de rejoindre les autres personnes et que nous reviendrons demain ! On fait semblant de ne pas avoir compris et insistons sur le fait que nous devons absolument prendre l’avion aujourd’hui. Impossible car le vol n’est pas annulé mais seulement retardé de presque 24h! L’avion est toujours en Allemagne pour un souci et n’a donc pas décollé…

C’est comme ça que nous sommes pris en charge par la compagnie aérienne et retournons d’où nous venions, Playa, mais cette fois-ci dans un complexe 5 étoiles. Nous essayons de prévenir nos proches, grignotons un petit morceau et allons nous coucher. Nous espérons avoir plus d’informations dans quelques heures. Le matin nous découvrons qu’il pleut et ne pouvons donc même pas profiter du complexe, de la piscine, la mer… bon nous profitons finalement des buffets et des boissons à volonté en attendant d’avoir les informations sur notre vol. Nous apprenons que le départ de l’hôtel se fera vers 16h30 et après avoir échangé avec nos familles, nous sommes rassurés. Nous avions peur que quelque chose ait été organisée pour notre retour.

Finalement nous aurons bien notre vol, près de 24h plus tard. En Allemagne, nous arrivons à changer notre correspondance pour arriver plus tôt à Genève. Les sacs à dos arrivent sur le tapis et ça y est, nous savons que c’est la fin d’une année incroyable, d’un rêve qui est devenu réel. Nous nous dirigeons vers le sas des arrivées un pincement au coeur et apercevons la maman de Marion puis petit à petit nous découvrons toute notre famille présente à l’aéroport (nos parents, soeur et frère, cousins, oncles et tantes, …). Quelle magnifique surprise de voir tout le monde présent pour nous accueillir. Nous apprenons donc que tout le monde avait été regroupé pour notre retour et que nous avons donc raté ça à cause de notre retard d’avion.

DCIM100GOPROG0629920.

Les retrouvailles !

Nous sommes heureux tout de même de retrouver nos proches et de partager ces premiers moments sur le sol français à leurs côtés !

Les astuces de M & R

  • Pour rejoindre Tulum depuis Cancun : il existe bien sûr des bus avec certaines compagnies, en première ou deuxième classe, mais le prix est moins cher en passant par les taxis collectivos. Ils partent devant la gare routière de Cancun et les chauffeurs crient Playa ! Vous ne pouvez pas les rater. Nous avons payé 34 $ par personne. De Playa, vous pourrez prendre, immédiatement et quasiment au même endroit, un second taxi collectivo pour Tulum. Nous avons payé 40 $ par personne
  • Hébergement à Tulum : nous avons logé à l’hôtel Mundo Maya, situé sur l’avenue principale de Tulum. Nous avons négocié la chambre à 450 $ par nuit (sachant que nous rentrions dans la période des vacances)
  • Entrée du site archéologique de Tulum : le prix de l’entrée est de 64 $ par personne. Vous pouvez vous baigner sur la petite, vraiment petite, plage située sur le site mais nous n’y avons pas vu beaucoup d’intérêt.
  • Trajet Tulum – Akumal : nous avons pris un taxi collectivo et comme nous sommes partis en même temps que les mexicains qui travaillent sur place, nous avons payé le juste prix. Le tarif est de 20 $ par personne, alors qu’il est souvent demandé un peu plus aux touristes
  • Location de masques et tubas à Akumal : nous avons payé 154 $ par personne pour un masque, un tuba et un gilet de sauvetage. La location est valable pour toute la journée
  • Trajet de Bacalar à Playa del Carmen : nous avons pris un bus de seconde classe. Le bus, en provenance de Chetumal, s’arrête à Felipe Carrillo Puerto, à Tulum et donc à Playa del Carmen. Nous avons payé 193 $ par personne
  • Hébergement à Playa del Carmen : nous vous conseillons qu’une seule adresse : Feel@Home. L’adresse est tenue par Frédérique et Timothée et il est certain que vous passerez un magnifique séjour sur place
  • Trajet de Cancun à l’aéroport : des bus partente assez régulièrement de la gare routière de Cancun. Il faut compter 68 $ par personne pour le trajet.

Où se trouvent Tulum et Playa del Carmen ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *