Sumatra : le bilan c’est maintenant !

Sumatra : le bilan c'est maintenant !

FICHE RECAPITULATIVE

Drapeau IndonesiePays : Indonésie

Monnaie : Roupie indonésienne, symbole IDR mais sur place, les locaux utilisent Rp. Nous avons eu, frais de retraits aux distributeurs et bancaires inclus, un taux de change de 14 550 Rp pour 1 €. Un peu compliqué pour faire la conversion de tête mais après quelques jours, nous avons réussi à nous habituer à être multimillionnaires !

Visa : L’une des bonnes nouvelles lors de notre arrivée sur place. Depuis le mois de juin 2015, le gouvernement indonésien a mis en place un visa gratuit de 30 jours à l’arrivée (visa on arrival) dans certains aéroports du pays. Attention toutefois, ce visa n’est pas renouvelable, même en payant, et certains aéroports n’ont pas encore les possibilités informatiques de vous laisser sortir… Si vous pensez rester plus de 30 jours, il est toujours possible de faire le visa payant en arrivant pour 35 USD.

 

SUMATRA EN QUELQUES CHIFFRES

1, le nombre de volcan que nous avons gravi, le Gunung Sibayak

2, le nombre de lacs volcaniques visités (Danau Toba et Danau Maninjau)

8, le nombre d’orang-outans vus à Bukit Lawang

9, le nombre de moyens de transport différents empruntés (vélo, bus, mini-van, avion, becak, opelet, voiture, bateau et moto)

50, le nombre de kilomètres faits à vélo autour du lac Maninjau

16,89, en € notre dépense quotidienne moyenne par personne (cf. plus bas pour plus de détails)

24, le nombre de jours passés dans le pays (du 19 juin au 13 juillet 2015)

3 040, le nombre de kilomètres parcourus (avion et bus réunis)

100 000, la chambre la moins chère que nous avons payée (soit environ 6,66 € pour nous 2)

 

NOTRE PARCOURS

Medan -> Lac Toba -> Berastagi -> Bukit Lawang -> Pulau Weh -> Medan -> Padang -> Bukittinggi -> Dumai

Itinéraires

 

A NE PAS MANQUER

  • la découverte des orang-outans dans la jungle de Bukit Lawang (le coup de coeur de Marion),
  • l’ascension d’un volcan et avec un peu de chance l’éruption de son voisin (le coup de coeur de Renaud),
  • les plages et les fonds marins de Pulau Weh,
  • le lac Maninjau et ses rizières en bordure.

 

TU SAIS QUE TU ES A SUMATRA SI

  • ton chauffeur (de mini-van ou de bus) se prend pour un pilote de rallye sur les routes et n’a que faire des voitures qui arrivent en face,
  • tu es millionnaire à chaque retrait d’argent mais que tu te rends vite compte que ça ne représente même pas 100 €,
  • chaque personne que tu croises te dit, dans l’ordre, « Hellooooo! », « How are you? » et « Where do you from? »,
  • le terme de fumeur passif prend tout son sens (tout le monde fume tout le temps et partout),
  • la population est vraiment tolérante vis-à-vis de toi occidental(e) non voilée qui souhaite manger pendant la journée en plein Ramadan.

 

ET COTE FINANCES ?

Nous avions prévu un budget de 30 € par jour et par personne pour Sumatra.

Du fait du peu de retour des touristes qui se rendent sur place, nous avons nettement surévalué le budget. Malgré un avion pris, une semaine sur Pulau Weh dans de superbes hébergements, le fait que nous ne nous sommes pas privés sur la nourriture, nous avons fait énormément d’économies. Nous pouvons l’affirmer, la vie à Sumatra ne coûte vraiment pas chère. Il est possible de trouver des logements très corrects à certains endroits pour 7 € par couple, de manger un repas complet pour 1 €, de voyager une demi-journée pour moins de 3 €,… Jusqu’à maintenant, Sumatra est l’endroit le plus économique où nous avons voyagé depuis 6 mois, et de loin!

Nous avons dépensé au total 810,83 € pour les 24 jours passés, soit une moyenne de 16,89 € par jour et par personne.

C’est près de 630 € d’économisés à Sumatra par rapport à notre budget initial. Après plus de 6 mois, nous avons fait presque 2 000 € d’économies, ce qui nous permet de voir venir l’Australie avec un peu moins de « stress budgétaire ».

Voici la répartition de notre budget :

Répartition budget sumatra

 

LE MOT DE LA FIN

Comme quasiment tous les endroits depuis le début de notre tour du monde, nous avons été enchantés par Sumatra. Cette île indonésienne désertée des touristes est une vraie surprise. Nous ne regrettons absolument pas de l’avoir ajoutée à notre parcours en remplacement de la Nouvelle-Zélande (à cause des conditions climatiques aux dates où nous aurions dû y être).

L’île propose une variété d’activités assez impressionnantes, que nous n’avons d’ailleurs pas toutes faites. Il est possible de faire des treks dans la jungle, de voir des orang-outans (et pas qu’un peu), des singes rares vraiment facilement, de faire l’ascension de volcans, de se reposer sur de magnifiques plages, de plonger dans un aquarium à ciel ouvert, de surfer sur des vagues parmi les plus belles du monde, de se balader à travers de superbes rizières, de découvrir la vie d’éthnies locales, … En revanche, il faut composer avec la lenteur des transports et être prêt à effectuer de longs trajets pour vous rendre d’un point à un autre.

En tout cas, nous ne pouvons que conseiller cette destination assez méconue des touristes. Le point négatif qui revient souvent sur les forums, internet, etc. est l’extrémisme de la religion sur place. Bien qu’ayant visité l’île pendant le Ramadan, nous avons toujours pu trouver à manger à n’importe quel moment (en s’adaptant un peu bien sûr) et ne nous sommes sentis à aucun moment dévisagés ou en insécurité !

Nous terminerons par deux mots : FONCEZ-Y !!!

6 réponses à “Sumatra : le bilan c’est maintenant !”

  1. Cecilia dit :

    Agréablement étonnée après avoir lu vos carnets sur Sumatra, c’est vraiment super comme île! Dommage qu’elle soit boudée! Le bon côté des choses cest que vous avez fait de belles économies à nouveau!

    • marionetrenaud dit :

      Oui nous en avons un peu discuté sur place avec les locaux et il y a plusieurs choses qui expliquent la désertion :
      – la décapitation des occidentaux accusés de traffic de drogue en Indonésie,
      – le soi-disant radicalisme de Banda Aceh (avant d’y être on pensait qu’il faudrait être couvert de la tête aux pieds alors que les filles étaient en débardeur sans trop trop de souci, pourtant en plein Ramadan!),
      – les volcans sur-actifs (on en a eu la preuve sur place),
      – les catastrophes d’avion avec les compagnies low-coast (sur place, un avion militaire s’est écrasé à Medan mais sans rapport).
      Bref, beaucoup de touristes préfèrent une destionation sans problème mais bon, Sumatra c’est génial, on le répète 😉

      • Cécilia dit :

        Je n’avais pas fait le rapprochement de tous les éléments que tu cites.. Je comprends un peu mieux…Mais bon la peine de mort ou les avions, ça peut arriver sur les autres îles… lool

  2. maman Véro dit :

    coucou les enfants !!!
    bilan positif et tant mieux. Finalement il doit être difficile de choisir une destination quand vous nous faites part de tous ces commentaires ??? si je devais partir ?? j’aurais du mal à me décider ???
    continuez de bien profiter et de nous faire part de toutes ces histoires et anecdotes.
    je vous aime fort. à bientôt dans de nouvelles aventures

    • marionetrenaud dit :

      Coucou maman,
      Oui en effet, pas facile de choisir une seule destination 🙂 Il faudra peut-etre attendre le prochain bilan pour avoir une destination facile!
      On te fait de gros bisous

  3. Katia dit :

    J’ai adoré la partie  » tu sais que tu es à Sumatra, si… »… Surtout le point sur les fumeurs passifs 🙂
    Très bon résumé comme toujours.
    Profitez bien à Kuala ! Et j’attends le feed-back du coiffeur !! Des bisouxxxs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.