Pulau Weh, le paradis du snorkeling à Sumatra

Pulau Weh, le paradis du snorkeling à Sumatra

Après notre escale de quelques jours à Bukit Lawang, nous prenons la direction de l’extrême Nord de Sumatra et notamment Pulau Weh (vous vous rappelez ?! pulau = île).

La province d’Aceh a été l’endroit le plus touché par le tsunami de 2004. L’épicentre du séisme à l’origine de la catastrophe se trouvait à quelques kilomètres des côtes indonésiennes. A Banda Aceh, 61 000 personnes ont été tuées et sur la province, le chiffre atteint 170 000 morts lors du tsunami. Sur les 215 000 à 235 000 morts engendrés par le tsunami en Afrique et en Asie, cette partie de l’Indonésie a vraiment été fortement touchée. Un musée sur le tsunami a été créé et retrace l’histoire de ce désastre naturel. Il est aujourd’hui difficile d’imaginer que cette ville ait été quasiment rayée de la carte en quelques heures car tout a été depuis reconstruit. 

Banda Aceh est souvent boudée par les touristes car la ville est soumise à la loi islamique pour les locaux. Nous avions lu et entendu bien des choses sur l’extrémisme de la ville, mais alors que nous nous y sommes rendus en plein Ramadan, nous ne nous sommes pas du tout sentis en territoire hostile.

Comme bien souvent depuis le début de notre tour du monde, afin de rejoindre notre prochaine destination, un long trajet est nécessaire et Pulau Weh n’y déroge pas. Nous partons de Bukit Lawang vers 13h30 afin de prendre l’un des minivans partant toutes les 15 minutes. Le propriétaire de notre guesthouse nous avait indiqué que le prix pour nous rendre à Binjai, ville à quelques kilomètres à l’Ouest de Medan, était de 15 000 Rp par personne. Arrivés à la « station de bus » de Bukit Lawang, un minivan est prêt à partir mais l’on nous demande 20 000 Rp. Nous refusons de payer ce prix en précisant que nous connaissons le prix du trajet. Toutefois, deux personnes refusent obstinément de descendre le prix en prétextant qu’ici ce sont eux qui décide et que le prix est de 20 000 Rp. Nous laissons donc partir le premier minivan et espérons que pour le prochain, ils comprendront que nous ne payerons pas les 5 000 Rp de plus. Malheureusement notre petit jeu n’a pas fonctionné et comme ils sont obligés de charger nos sacs sur le toit du minivan, ils exigent d’être payés avant! Le chauffeur du minivan aurait sûrement accepté les 15 000 Rp mais deux autres hommes refusent. Ne voulant pas spécialement passer l’après-midi sur place, nous cédons et partons en direction de Binjai. Alors que nous ne sommes que tous les 3 au début, le minivan se remplit rapidement et nous arrivons à être au final 22 personnes à l’intérieur (pour une contenance maximale de 15!). Après de nombreux arrêts, coups de klaxon, échanges de gestes avec les minivans venant en sens inverse, nous arrivons à Binjai et partons à la recherche d’un bus de nuit pour Banda Aceh, le port d’entrée pour Pulau Weh. Nous nous rendons au terminal des bus mais aucune compagnie ne propose de trajet pour Banda Aceh. Nous demandons à quelques personnes et trouvons enfin une cabane au bord de la route qui vend des tickets. Nous réussissons à négocier le prix que nous voulions pour un bus dont le départ est à 20h00 et l’arrivée prévue le lendemain à 7h00. Nous tuons le reste de l’après-midi dans un centre commercial à proximité puis prenons le bus direction de Banda Aceh. Bus assez confortable il faut le reconnaître si l’on enlève les gouttes d’eau de condensation qui nous tombent dessus depuis le plafond !

Nous arrivons comme prévu vers 7h00 du matin à Banda Aceh et nous sommes accueillis par une meute de chauffeurs de taxis, becak, … Les prix proposés à l’intérieur du terminal de bus étant trop élevés pour nous, nous sortons pour trouver quelqu’un à l’extérieur. Nous demandons 20 000 Rp (soit 1,35€) à un chauffeur de becak pour nous rendre à la jetée (à environ 12km de là). Il refuse au début en nous demandant 25 000 Rp et nous partons à la recherche d’une autre personne. Alors que nous nous décidons d’accepter les 25 000 Rp, nous le voyons revenir en acceptant finalement les 20 000 Rp ! Parfait pour nous, ce n’est vraiment pas cher et cela nous évite de faire un arrêt dans le centre de Banda Aceh.

Nous arrivons à la jetée un peu après 8h. Le ferry vient de partir et il nous reste l’option du fast boat à 9h30 pour rejoindre Pulau Weh, à moins d’attendre jusque 14h00 le prochain ferry. Nous décidons de prendre la première option et arrivons sur l’île 45 minutes plus tard. Un dernier transfert en becak négocié et nous arrivons chez Freddie’s, l’endroit où nous avons réservé pour deux nuits, plus de 22h après notre départ de Bukit Lawang !

Le cadre est absolument splendide, l’eau est d’une couleur incroyable, tous les bungalows ont une superbe vue sur la mer, la plage est au pied de l’hôtel, bref nous sommes aux anges et l’on se dit que nous avons bien fait de prévoir cette étape.

Les deux jours se passeront entre les transats et hamacs de la plage et le restaurant de l’hôtel. L’eau est incroyablement claire et les poissons de toutes les couleurs sont à quelques mètres du bord.

Pulau Weh Gapang beach 1

Pulau Weh Gapang beach 2

Gapang Beach

Pulau Weh plage Iboih 5

Pulau Weh plage Iboih 4

Pulau Weh plage Iboih 1

Pulau Weh plage Iboih 2

Pulau Weh plage Iboih 3

Iboih

Après ces deux jours, nous changeons d’endroit car nous avions réservé un autre hôtel. Il est finalement 200 mètres plus loin sur la plage. Et là, nous passons à un niveau encore au-dessus. Nous découvrons notre bungalow, sa terrasse avec une vue imprenable sur la mer, le jardin de l’hôtel,… Sûrement le plus bel endroit depuis que nous sommes partis il y a 6 mois ! Avec le récif, la couleur de l’eau varie du turquoise au bleu profond et l’on se croirait dans un décor de cartes postales.

Pulau Weh Casa Nemo 2

Pulau Weh Casa Nemo 1

Pulau Weh Freddies

Pulau Weh Casa Nemo 3

Nous décidons le lendemain de louer des motos pour faire un tour sur l’île notamment vers deux plages réputées pour ses spots de snorkeling. Et en effet, nous comprenons rapidement pourquoi. Que ce soit sur Gapang Beach ou Iboih, nous nous croyons dans un aquarium. Les poissons sont de toutes les couleurs, les fonds peu profonds, l’eau absolument translucide, l’idéal pour plongér avec un masque et un tuba. Voici quelques exemples des poissons que nous avons pu observer.

Pulau Weh poisson 1

Pulau Weh poisson 3

Pulau Weh corail

Pulau Weh poisson 4

Pulau Weh poisson 6

Pulau Weh poisson 7

Pulau Weh poisson 8

Pulau Weh poisson 9

Pulau Weh poisson 11

Pulau Weh poisson 12

Pulau Weh poisson 13

Pulau Weh poisson 14

Pulau Weh poisson 15

Pulau Weh poisson 16

Pulau Weh poisson 17

Pulau Weh poisson 19

Pulau Weh poisson 20

Pulau Weh poisson 21

Pulau Weh poisson 22

Pulau Weh etoile de mer

Pulau Weh poisson 18

En fin de journée, nous nous rendons au kilomètre 0, le point le plus au Nord de l’Indonésie. Le site n’est pas vraiment joli mais nous pouvons observer l’Océan Indien qui s’étend à perte de vue.

Pulau Weh kilometre 0

Nous profitons encore de deux jours sur place. Marion fera un massage de près de 3h (suite à un nouveau pari que j’avais perdu!) et quant à moi, je continue à explorer les fonds marins devant notre hôtel.

Les astuces de M & R

  • pour rejoindre Pulau Weh depuis Bukit Lawang : impossible de faire autrement, il faut repasser près de Medan. Nous avons fait le choix de nous arrêter à Binjai, route empruntée par tous les bus à destination de Banda Aceh. Il est aussi possible de rejoindre Banda Aceh par avion mais le prix était trop élevé pour nous. Voici les étapes que nous avons faites :
    • trajet Bukit Lawang – Binjai : le trajet a duré 2h30 pour un prix de 20 000 Rp par personne. Le prix « officiel » étant de 15 000 Rp. Les minivans partent très régulièrement de la station de bus de Bukit Lawang. Pour éviter de payer 20 000 Rp, la solution est vraisemblablement d’attendre le minivan à l’extérieur de la station et lui faire signe de s’arrêter quand il passe.
    • trajet Binjai – Banda Aceh : demandez à être déposé au gros rond-point de Binjai (il s’appelle Tugu) et prenez la direction à pied de Banda Aceh. Après 100 mètres, vous aurez une cabane qui vend les tickets. Nous avons payé 180 000 Rp pour un trajet en classe Executive (le prix proposé était de 190 000 Rp). Le trajet dure environ 11h et cette classe de bus est suffisamment confortable pour dormir. Nous sommes partis à 20h30.
    • du terminal des bus de Banda Aceh à la jetée : la jetée a été reconstruite après le tsunami de 2004 et se trouve désormais à 10km du centre-ville. Il est possible de s’y rendre avec des transports locaux (sorte d’opelet) noirs mais nous avons pris un becak pour nous 3 et avons payé 20 000 Rp au total. Le trajet dure environ 30 minutes.
    • pour rejoindre Pulau Weh : deux possibilités, soit le ferry qui met 2h pour un prix de 28 000 Rp par personne mais part à 8h et 14h certains jours, soit le speed boat qui part à 9h30 pour un prix de 85 000 Rp par personne. Le trajet en speed boat dure 45 minutes.
  • pour se loger à Pulau Weh : nous avons logé chez Freddie’s et au Casa Nemo sur la plage de Sumur Tiga. Il ne s’agit pas de la meilleure plage pour le snorkeling mais par contre les hébergements sont sûrement les deux plus beaux de l’île. Nous avons payé 375 200 Rp par nuit pour un bungalow familial chez Freddie’s et 31,85 € pour un bungalow familial au Casa Nemo (petit-déjeuner inclus pour ce dernier). Les prix sont donc assez équivalents mais nous avons trouvé le cadre et le logement de Casa Nemo encore meilleur que Freddie’s. Si vous voulez loger sur Iboih, Yulia’s nous a semblé parfait compte tenu du spot de snorkeling impressionnant juste devant l’hôtel et ses bungalows plus que corrects d’extérieur.

Où se trouve Pulau Weh ?

Itinéraires

8 réponses à “Pulau Weh, le paradis du snorkeling à Sumatra”

  1. Ivan dit :

    Bonjour, merci pour votre blog et toutes ces infos.
    Je me permets qqs petites questions concernant Weh.
    Voila j’adore le snorkeling et ma femme la plage et en general les petites iles loins et hors des full moon parties! Nous sommes allés récemment aux iles perhentians, gili meno …
    1)J’ai cru comprendre que le snorkeling était mieux a Iboih et gapang, mais y a-t-il des plages ?
    2)La plage devant casanemo à l’air bien, peut on y faire du snorkeling sympa ?
    3)J’ai vu des photos de femmes voilées sur la plage alors sans choquer les locaux est ce que les femmes touristes peuvent se mettre en maillot de bain sur les plages de l’ile ?
    Merci pour votre retour et si vous avez une idée d’autres petites iles je suis preneur.
    Cordialement,
    Ivan

  2. Cecilia dit :

    Waouh! Que c’est beau! Je suis ravie de découvrir des endroits plus beau les uns que les autres!! ☺️

  3. Kado dit :

    Photos nickels
    Commentaires passionnants
    Avec toutes vos notes et photos, vous pourrez publier un très joli bouquin sur votre aventure.
    Vous nous donnez envie
    Bravo
    Continuez
    Kado07

    • marionetrenaud dit :

      Merci pour vos commentaires assidus! En effet, ça pourrait etre une possibilité mais le temps nous manque cruellement…
      Bisous de nous 2

  4. Katia dit :

    Tu as oublié de parler de ma performance en moto 😉 mais sinon super article, bien complet comme d’habitude… Il y a peut être juste un peu trop de photos à mon goût (#canaillemode).
    Bisouxx les choubidous

    • marionetrenaud dit :

      Oui je te laissais le choix d’en parler ou pas 🙂 Gros bisous de nous 2 et bon courage à toi (je viens d’apprendre la fin de l’aventure à Sumatra…) 🙁

  5. Émilie dit :

    Trop trop magnifique….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.