De Brisbane à Sydney en 14 jours

De Brisbane à Sydney en 14 jours

Nous vous avions laissés à Brisbane lors de notre dernier article et nous avons depuis bien avancé… Voici donc nos aventures de Brisbane à Sydney.

J21 (14/08) : Movie World, le parc d’attractions de Warner Bros

Le Sud de Brisbane est connu pour de nombreuses raisons (plages, surf, montagnes, …) mais nous avons choisi de nous y arrêter pour ses parcs à thèmes. Parc aquatique, sur l’Outback, animalier, spécialisé dans les manèges à sensation … le choix est large et varié ! Mais un parc a retenu toute notre attention: celui de Warner Bros, sur le thème des films et dessins-animés de la firme. C’est dans ce parc que Marion m’a offert une journée pour mon anniversaire.

Nous sommes donc arrivés bien en avance sur place tout en ayant acheté les places la veille à l’office du tourisme de Brisbane. Pas grand monde sur le parking et un super soleil : la journée s’annonce parfaite. A l’heure de l’ouverture, nous découvrons ce super parc. Plusieurs coasters sont à l’intérieur, sur les thèmes des films/dessins-animés de la Warner Bros : Scooby-Doo, Superman, Batman… Des personnages se promènent dans le parc tout au long de la journée pour le plus grand bonheur de Marion. Le faible nombre de visiteurs, comparé aux parcs à thèmes en France (Disneyland and co), permet de profiter du parc au maximum.

Nous avons vraiment adoré cette journée. C’est vraiment quelque chose de différent dans notre tour du monde. D’ailleurs, demain, nous remettons ça avec Sea World, le parc d’attractions consacré aux animaux aquatiques !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 40,5 km

Hébergement : Parking de Movie World. Alors que la région est fortement touristique, il existe peu de campings et les prix sont vraiment élevés. C’est une bonne économie de faite même si nous avons eu peur d’être réveillés au milieu de la nuit !

J22 (15/08) : Une journée à Sea World

Après la nuit passée sur le parking de Movie World, nous sommes réveillés de bonne heure par le bruit de la balayeuse en train de nettoyer le parking. Nous prenons tranquillement notre petit-déjeuner et partons en direction de Sea World, situé à quelques kilomètres de là.

Au départ, nous ne devions passer qu’une journée dans le parc à thème de Warner Bros mais lors de notre passage à l’office du tourisme de Brisbane, on nous a indiqué que pour 1 AUD de plus, nous pouvions avoir accès via un pass 3 jours/3 parcs à Movie World, Sea World et Wet’n’Wild, le parc aquatique. Ok pour nous, nous décidons de prendre le pass, quitte à ne pas rester toute la journée à Sea World si le parc ne nous plaît pas trop. Bien entendu, car actuellement en plein hiver australien, et bien que celui-ci ressemblant plus à notre printemps qu’à notre hiver, nous n’utiliserons pas notre entrée pour le parc Wet’n’Wild.

La journée dans ce second parc à thème fût bien remplie, nous obligeant à jongler avec les horaires pour ne pas louper le spectacle des otaries, des dauphins, de jets ski, le repas des raies, des otaries mais aussi la venue de Dora, Bob l’Eponge et ses amis et les Tortues Ninja. De vrais gamins!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 54,8 km

Hébergement : Boyd’s Bay Caravan Park, un camping impeccable mais avec un WIFI qui ne fonctionne pas du tout ! 30 AUD la nuit pour un unpowered site, c’est relativement cher même si c’est le moins cher du coin.

Autre : le prix d’entrée au parc Movie World est de 89 AUD par pers. Vous pouvez aussi acheter le pass 3jours/3parcs pour 89,99 AUD par pers.

J23 (16/08) : Cap à l’Est !

Depuis le début de notre tour du monde, nous avons été vraiment gâtés par la météo. Nous ne pouvons pas dire qu’aujourd’hui nous avons eu cette même chance… Nous nous dirigeons après une nuit moins froide que les autres vers Byron Bay. Hormis les spots de surf et l’atmosphère détendue de la ville, les gens s’y rendent pour aller au point le plus à l’Est de l’Australie continentale. A cet endroit, la côte est vraiment accidentée, les vagues viennent s’écraser contre les parois des falaises et un superbe phare domine l’ensemble. Le tout se parcourt via une petite balade agréable. Le problème pour nous est que le ciel est rapidement passé du sombre au très sombre puis au déluge ! Nous avons donc écourté la visite de Byron Bay et regagné notre van absolument trempés… L’avantage d’avoir « sa maison » à portée de main est que nous avons pu nous changer dès notre retour et nous réchauffer avec un bon thé. Nous décidons donc de poursuivre notre descente vers Sydney et nous arrêtons pour déjeuner à Lennox Head, une autre petite ville en bord de mer. Nous mangeons finalement dans le van, la pluie ne cessant pas et gagnons un terrain de camping en bord de mer quelques kilomètres plus loin. Compte tenu de la pluie, nous passons l’après-midi à faire nos courses et à essayer de trouver un endroit avec internet pour rassurer nos familles qui n’avaient pas de nouvelles depuis plusieurs jours ! Et oui ici il est beaucoup plus difficile de trouver du wifi gratuit qu’en Asie, et encore plus quand on se déplace en van.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 128 km

Hébergement : Flat Rock Tent Park, un terrain au bord de la plage entre Lennox Heads et Ballina. Nous avons payé 25 AUD pour un unpowered site.

J24 (17/08) : Plage de surf et nuit étoilée

Nouvelle journée, nouvelle météo : le ciel est absolument magnifique ce matin. Ca nous redonne le sourire et nous partons en direction de MacLean, un petit village aux airs (assez lointains nous l’avouons) d’Ecosse. Après avoir fait le tour de la ville, nous partons en direction de l’un des meilleurs spots de surf d’Australie : Angourie. La plage sur laquelle nous nous rendons n’est pas très grande mais les surfeurs sont en nombre, dont certains avec un super niveau ! Nous avons pu passer un peu de temps sur la plage, à l’abri du vent et au soleil, avant de reprendre la route pour une pause pique-nique à Yamba, au bord de mer, à cuisiner sur l’un des nombreux barbecues publics ! Dans l’après-midi, nous avons rejoint la forêt humide de Dorrigo pour passer la nuit, admirer les étoiles depuis son skywalk (une avancée dans le vide pour avoir un superbe panorama) et faire un feu de camp (et des chamallows grillés!) sur le site rien que pour nous 2 ! Nous avons passé une excellente soirée, bien qu’un peu, bon ok vraiment, fraîche !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 346 km

Hébergement : Dorrigo Rainforest Center. Il est possible de camper gratuitement sur le parking du centre d’informations et d’accéder au skywalk dans la nuit (il est ouvert 24h/24), de même qu’aux toilettes du centre. Une aire de pique-nique avec des barbecues et des espaces pour faire un feu de camp sont également disponibles sur place.

J25 (18/08) : Bonnes surprises de la côte Est

Ce matin, nous mettons le réveil pour ne pas louper le lever du soleil ! 5h45, après quelques secondes à émerger et après avoir préparé un thé et un café, nous prenons la direction du skywalk de la forêt de Dorrigo, notre gobelet à la main. Le soleil n’est pas encore levé et il fait un froid de canard ! Au final, nous voyons petit à petit se lever le soleil dans la vallée puis passer au-dessus de la montagne pour nous atteindre. Nous sommes littéralement congelés et regagnons rapidement le van pour petit-déjeuner à l’intérieur. 7h30, nous sommes prêts à commencer la journée et prenons la direction du centre des visiteurs pour débuter notre randonnée de 2h30-3h00 dans la forêt. Après deux très belles cascades et près de 7km, nous sommes de retour 1h30 plus tard lors de l’arrivée des premiers visiteurs. Nous sommes vraiment contents d’avoir fait le détour pour cette forêt ! Nous levons le camp et rejoignons Nambucca Heads, une agréable surprise sur notre parcours. La ville n’est pas vraiment connue mais pourtant la vue sur les plages et la rivière est incroyable. On se croirait à Whitheaven Beach (vous vous rappelez : la magnifique plage de sable blanc que nous avons vu à Airlie Beach?!) avec du sable doré au lieu d’être blanc. La vue depuis l’observatoire du Capitaine Cook vaut vraiment le petit détour ! Nous nous arrêtons déjeuner à Hat Head, une toute petite ville bordée par un parc national, une rivière et l’océan bien entendu. La vue est une nouvelle fois superbe et il est vraiment agréable de manger devant un tel décor ! Un pont piétonnier en bois blanc permet de traverser la rivière aux eaux translucides. Nous avons bien envie de nous baigner mais malheureusement l’eau est vraiment trop froide pour nous ! Nous poursuivons notre descente (encore environ 500 km avant Sydney) et faisons un nouveau détour pour nous rendre au Mont North Brother à Laurieton. En 5km, nous gravissons, non sans mal, les 500m de dénivelés du Mont avec notre van pour voir une autre vue incroyable sur la côte. Les quelques étapes du jour ne figurent pas vraiment dans le parcours habituel des touristes mais nous avons été plus qu’agréablement surpris par les paysages que nous avons pu voir.

Nous finissons la journée à Harrington et allons voir le phare de Crowdy Head, vieux de plus de 150 ans, d’où nous avons la chance d’apercevoir au large une baleine faire quelques sauts dans l’eau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 329,4 km

Hébergement : Oxley Anchorage Caravan Park. Pour 30 AUD, nous avons eu un powered site dans ce camping très propre et agréable.

Jour 26 (19/08) : Première rencontre avec les dauphins

Départ encore plus matinal que les autres jours aujourd’hui afin de nous rendre à Hawk Nest, une petite ville d’où il est possible d’apercevoir tôt le matin des dauphins à la sortie de la baie de Port Stephens. Du coup, à 6h25 nous prenons la route et arrivons sur place vers 8h. Notre marche commence dans les dunes puis au bord d’une plage où les vagues sont énormes ! Aucun chemin en vue, nous décidons donc de poursuivre en gagnant la plage donnant vraiment sur la baie. Nous marchons sur les rochers et après un bon moment, Marion aperçoit un petit groupe de dauphins à une dixaine de mètres du bord. On est ravi de pouvoir les voir d’aussi près, même si entre les vagues, il est difficile de faire des photos correctes… Nous continuons un peu jusqu’à ce que les rochers deviennent trop dangereux et nous revoyons un autre groupe, un peu plus loin cette fois. Nous sommes ravis de cette petite balade matinale et prenons ensuite la direction de Mungo Brush, pour découvrir ce qui semble être des dunes de sable ressemblant au Sahara ! Une fois sur place, on peut dire que les dunes ressemblent plus à celles de la côte longeant la mer du Nord qu’au Sahara… mais c’est tout de même super beau et les vagues sont encore plus puissantes qu’à Hawk Nest. Nous profitons des environs pour pique-niquer à Tea Gardens, une petite ville en bord de rivière, dans un cadre franchant pas déplaisant. Nous avons eu un peu peur lorsqu’un pelican s’est montré un peu trop intéressé par nos mandarines… En début d’après-midi, nous rejoignons Nelson Bay afin de réserver une balade en bateau pour observer de plus près les dauphins, avant de faire le ménage complet du van, un peu de lessive, donner un peu plus de nouvelles grâce à Internet et profiter de la super cuisine collective de notre camping.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 283,9 km

Hébergement : Shoal Bay Caravan Park. Le camping ne dispose que de « powered site » (34 AUD) mais la cuisine est totalement fermée et très propre, les sites sont agréables et le personnel très gentil.

Jour 27 (20/08) : Seconde rencontre avec les dauphins et découverte de Newcastle

Comme prévu, nous partons de bon matin pour une balade en bateau à la rencontre des dauphins vivant dans la baie. Le bateau, pouvant accueillir une centaine de personnes, est quasi vide. Nous sommes seulement une dizaine de passagers. Actuellement, c’est la migration des baleines et les touristes préfèrent partir en mer les admirer (rappelez-vous notre sortie en mer à Hervey Bay). Au cours des 1h30 nous apercevons de très près un groupe de 3 dauphins jouant dans les vagues. Nous sommes toutefois un peu déçus car le bateau nous a emmenés exactement au même endroit où nous étions la veille pour les admirer depuis la plage.

Après un bon barbecue au bord de l’eau, nous prenons la direction de la ville de Newcastle située à quelques kilomètres de là. Finalement, nous choisissons un camping en face de Newcastle, à Stockton plus exactement. Un ferry nous permet de rejoindre la ville en 5 min. La ville est quasiment déserte. Nous avons du mal à comprendre pourquoi. Une chouette balade longe la côte, nous permettant d’admirer quelques surfeurs réchauffés, de belles vagues et le phare de la ville. Nous reprenons le ferry en fin de journée pour rejoindre notre camping.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 52,3 km

Hébergement : Stockton Beach Tourist Park. Nous avons payé 27,90 AUD (réduction de 10% comprise) pour un « unpowered site ». Ce n’est pas le camping le plus propre que nous ayons fait au niveau de la cuisine notamment, mais cela dépend aussi et surtout de la propreté des autres touristes…

Autre : Trois compagnies proposent une « sortie dauphins » en temps normal. Compte tenu de la présence des baleines, il n’y en avait plus que deux. Nous avons payé 23 AUD par personne pour une sortie d’1h30 incluant un thé/café et un petit gâteau.

Jour 28 (21/08) : Journée viticole dans la Hunter Valley

Avant de rejoindre les Blue Mountains près de Sydney, nous décidons de passer une journée dans les vignobles de la Hunter Valley. C’est certainement LA région viticole d’Australie ! Après deux points de vue pas vraiment propres (des poubelles trainaient sur place, ce qui extrêmement rare en Australie!) et sans trop d’intérêt, nous nous rendons vers Wollombi pour une petite dégustation de vin. Que ce soit le vin rouge ou le vin blanc, c’est étonnant de retrouver quelque chose d’assez similaire à ce qui se fait en France dans des régions différentes alors qu’ici tout est au même endroit (Monbazillac, Côte du Rhône, …). Le domaine était superbe, à l’écart de tout. Nous avons ensuite rejoint Pokolbin, le coeur de la région, l’endroit où sont regroupés la plupart des domaines. Le paysage est vraiment beau et assez différent des vignes en France. Dommage que nous soyons actuellement à la fin de l’hiver car les vignes n’ont du coup aucune feuille.

Puis nous traversons le parc national de Wollombi. Une superbe route vallonnée de 150 km, parfaite pour les motards mais un peu moins pour notre van avec lequel nous devons prendre tous les virages à 30km…

Nous passerons la nuit à Richmond, sur le parking du Richmond Club, auquel nous sommes maintenant membres officiels !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 443,7 km

Hébergement : Wanderests Traveller Park. Il s’agit du parking du Richmond Club, mis à disposition des adhérents du Club gratuitement. L’adhésion annuelle coûte 5 AUD. Attention cependant, ils n’aiment pas vraiment les campervans (qui ont une image certainement pas assez distinguée pour le Richmons Club !) ; nous avons eu assez de chance (une bonne tête, un grand sourire et le tour est joué !)

Jour 29 (22/08) : Course matinale et début des Blue Mountains

Au programme de la matinée, un trail que Renaud avait repéré depuis quelques temps et qui finalement a pu rentrer dans notre planning ! La course part de Bilpin et est organisée par les pompiers. C’est à 9h00 que le départ est lancé pour les 2 distances proposées (16,8 km et 32 km). Pas du tout entraîné, ses chaussures en fin de vie, Renaud s’est inscrit à la plus petite des distances. C’est finalement à la 5ème place (sur moins de 70 participants…) que le seul étranger de la course termine !. En prime, une petite interview post-course au micro, le speaker ayant repéré que nous étions étrangers. C’est donc avec un pilote (c’est Renaud le pilote, hein! moi je ne suis que co-pilote pendant ces 2 mois en Australie) super content et bien fatigué que nous reprenons la route pour rejoindre les Blue Mountains.

Le parc est absolument magnifique. C’est un immense canyon rempli d’eucalyptus qui, lorsqu’il fait chaud, provoquent une légère brume bleue. Les températures n’étant pas très clémentes en cette période de l’année (rappelez-vous, nous sommes en hiver en ce moment), nous n’avons pas trop pu admirer « le bleu » qui donne à ses montagnes leur nom, toutefois les paysages absolument grandioses sont une chouette surprise. Un véritable coup de coeur, parmi les incontournables d’Australie; d’autant plus que des tonnes de randonnées sont proposées pour tous les niveaux et toutes les durées !

Nous avons eu le temps de faire une première balade de 3h dans l’après-midi depuis Blackheath en passant par Govetts Leap d’où la vue sur la vallée est incroyable, et jusqu’à Pulpit Rock, un rocher pointant vers le ciel et décroché en partie du reste du canyon. Nous finissons notre journée à Evans Lookout, d’où la vue sur la vallée est tout aussi magnifique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 94,2 km

Hébergement : Grand Canyon Car Park, un des rares parkings des Blue Mountains autorisant les véhicules à stationner la nuit. Le site est donc gratuit et des toilettes sèches sont situées à proximité.

Jour 30 (23/08) : Journée randonnées dans les Blue Montains

C’est sous la pluie que nous nous réveillons ce matin. Alors que nous avions prévu d’aller voir le lever du soleil à Evans Lookout, nous restons finalement bien au chaud dans notre van et petit-déjeunons tranquillement.

La pluie cessant, nous prenons la direction de Wentworth Falls, une des principales villes des Blue Mountains. Nous hésitons à partir pour une grande randonnée car le temps est menaçant et décidons finalement de rejoindre un parcours plus court qui mène aux cascades du même nom que la ville. Les paysages sont toujours sublimes. Nous bouclons rapidement cette balade et, voyant que le temps se dégage un peu, regagnons notre choix inital pour parcourir la Valley of the Waters, une randonnée fortement recommandée par les guides de voyage et autres documents que nous avons eus dans les offices du tourisme. Le chemin descend raide par des escaliers métalliques, en bois et naturels, jusqu’aux Empress Falls, de magnifiques chutes d’eau. Il nous faut ensuite remonter l’ensemble des escaliers pour finir cette randonnée au-dessus de la falaise du canyon.

En fin d’après-midi, le temps change rapidement et la pluie fait son retour. Nous terminons donc la journée emmitoufflés dans notre van, évitant à plusieurs reprises les attaques d’un oiseau fou qui nous fonçait dessus puis changer de direction au dernier moment à chaque fois que nous allions à la cuisine commune !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 36,8 km

Hébergement : Katoomba Falls Caravan Park, l’un des rares campings des Blue Mountains. Le prix est de 31 AUD pour un unpowered site.

Jour 31 (24/08) : Notre arrivée sur Sydney

Après ce chouette week-end passé dans les Blue Montains, nous avions prévu de finir notre visite par l’emblématique « 3 sisters », le lieu le plus touristique des Blue Montains, avant de prendre la route pour Sydney. Mais c’était sans compter une pluie incessante et un brouillard épais, anéantissant toute nos chances de voir ces fameux 3 rochers, passage obligatoire de tous bons touristes visitant les Blue Montains. C’est complétement congelés dans notre van, encore garés dans le camping où nous avons passé la nuit que nous décidons de prendre directement la route pour Sydney, en espérant qu’en se rapprochant de la mer, le temps serait peut être plus clément. Après quelques éclaircies sur la route, nous donnant un peu d’espoir, c’est sous la pluie que nous arrivons à Manly, notre point de chute pendant les prochains jours. Manly est situé dans la baie de Sydney, reliant la city en ferry en seulement 30 min. Et c’est là qu’habite Marie et Benjamin, des amis de mon frère, qui nous accueillent gentillement pour quelques jours, le temps de notre passage à Sydney. Après un rapide casse-croûte pris dans le van (il pleut toujours), nous décidons de profiter de cette après-midi pourrie pour aller chez le coiffeur. Je n’ai pas coupé les cheveux de Renaud depuis notre arrivée en Australie (difficile de trouver un endroit discret pour lui couper les cheveux et à proximité d’une prise pour brancher la tondeuse), et moi j’ai sérieusement besoin de refaire ma couleur pour cacher mes quelques cheveux blancs ! C’est donc sous un déluge que nous nous dirigeons vers un premier coiffeur identifié sur notre superbe application (maps.me). Manque de bol, il est fermé. Nous tentons un second coiffeur…lui aussi fermé. Un troisième…fermé. Résignés, nous nous dirigeons vers Mc Do pour avoir le wifi et ainsi pouvoir prévenir Marie & Benjamin de notre arrivée précipitée à Manly. Et là… bingo un coiffeur est ouvert. Et il peut me prendre tout de suite. Renaud lui part continuer sa quête d’un coiffeur plus loin. Il reviendra me chercher 1h30 plus tard, les cheveux coupés !

En fin d’après-midi, nous débarquons chez Marie & Benjamin. Nous passons la soirée à leur raconter notre tour du monde, et eux à nous raconter leur aventure australienne et leur choix de partir vivre en Australie. Quel bonheur de passer la soirée au chaud, en bonne compagnie, un verre à la main, à se régaler de bons plats, comme à la maison.

Nombre de kilomètres : 131,8 km

Hébergement : Chez Marie & Benjamin à Manly. Malheureusement l’adresse restera secrète… Dommage pour vous lecteurs, car nous avons été reçus comme des rois! Et en plus on y mange trooop bien!

Jour 32 (25/08) : A la découverte de la city et ses quartiers

Après une courte nuit…mais tellement agréable, nous partons visiter Sydney. C’est donc en ferry que nous rejoignons le centre ville, bénéficiant d’une arrivée ma-gni-fi-que avec vue du bateau sur l’opéra et l’Harbour Bridge. Le beau temps est revenu, la journée promet d’être plus que sympa ! Nous rejoignons le Royal Botanic Garden d’où la vue sur l’Harbour Bridge et l’Opéra est encore plus parfaite. Les deux sont alignés et avec le ciel bleu en arrière-plan l’ensemble est encore plus réussi.

Direction ensuite la City, le coeur économique de Sydney. Un peu comme à Brisbane, les bâtiments d’époque (pas très anciens certes mais tout de même) se mèlent aux immenses buildings. Nous rentrons notamment dans le Queen Victoria Building, un magnifique bâtiment rempli de boutiques où nous ne nous attarderons pas faute de place dans les sacs à dos.

Après une pause déjeuner dans un des nombreux food court (ça nous rappelle l’Asie!), nous prenons la direction du quartier animé de Darling Harbour, son pont (le Pyrmont Bridge), sa grande route (toute petite pour une ville comme Sydney!) puis marchons jusqu’à The Rocks, ou le vieux Sydney, où les bâtiments d’époque et les rues pavées donnent un chouette cachet au quartier. D’ici, il est possible d’accéder à pieds au fameux Harbour Bridge et de bénéficier une fois encore d’une chouette vue sur l’opéra.

Puis retour à Manly pour une deuxième super soirée chez Marie & Benjamin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 0 km

Hébergement : Chez Marie & Benjamin

Jour 33 (26/08) :The Split to Manly à pieds

Au programme de ce matin, grosse lessive (dans une machine à laver, c’est le grand luxe !) et mise à jour du blog. Avec quasiment aucun accès Internet depuis notre arrivée en Australie, nous profitons du wifi de Marie & Benjamin pour mettre en ligne notre premier article retraçant notre aventure de Cairns à Brisbane (c’est par ici si vous ne l’avez pas encore lu!).

En début d’après-midi, nous prenons le bus pour rejoindre le Spit Bridge afin de faire une balade bien sympa : The Spit to Manly. Le parcours se fait au bord de petites criques de la baie de Sydney et comme le temps se maintient avec de belles éclaircies, la couleur de l’eau est superbe. Après deux bonnes heures nous rejoignons le centre de Manly, endroit idéal pour faire une petite pause goûter en regardant la foule de surfeurs sur les vagues de la plage principale. Nous continuons notre balade vers North Head, le côté le plus à l’Est de Manly, avec un passage en fin de journée par la superbe Collins Beach, une petite plage à l’arrière de laquelle se trouve une petite cascade.

A la tombée de la nuit, nous retrouvons Benjamin qui nous ammène déguster une bonne bière brassée localement (du cidre maison pour moi!) et finissons la soirée à la maison à manger des crèpes ! Un petit bonheur au quotidien mais un énorme bonheur après 9 mois de voyage ! Nous devions reprendre la route dès le lendemain matin, mais décidons finalement de prolonger notre petit séjour à Sydney de 24h.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 0 km

Hébergement : Chez Marie & Benjamin

Jour 34 (27/08) : De Newtown à Kings Cross

Pour notre dernière journée de visite à Sydney, nous décidons de partir explorer un peu plus la ville. Sur les conseils de Marie & Benjamin, nous prévoyons la visite des quartiers de Newton, Surry Hill, Paddington et Kings Cross avant de profiter de Sydney by night, pour une surprise concoctée par nos hôtes !

Nous reprenons le ferry et profitons une nouvelle fois de la vue sur l’opéra et l’Harbour Bridge puis nous nous dirigeons vers le marché aux poissons de Sydney. Il s’agit du second plus gros marché aux poissons du monde après celui de Tokyo. Nous sommes légèrement déçus car nous ne pouvons pas réellement visiter le marché mais uniquement quelques étalages. Beaucoup propose des poissons en provenance de Chine, tout est traduit en chinois et par conséquent, le marché est essentiellement rempli de chinois. Nous en profitons pour tout de même déguster des beignets de calamars avec des frites en plus des sandwichs que nous avions prévus ! Pour faire nos amplettes de touristes, nous nous rendons à quelques pas de là au Paddy’s Market, un marché idéal pour acheter des souvenirs australiens (made in China bien sûr) au meilleur prix. Puis nous prenons le bus en direction du quartier de Newton, un endroit que nous avons adoré. Le quartier est assez artistique : quelques fresques sur les murs, des bâtiments de couleurs et formes différentes, des petites adresses pour manger de tout et n’importe quoi. En bref, une bonne petite balade dans une atmosphère différente de la City. Surry Hills est un quartier tout aussi différent. Ici les maisons sont bien alignées, les restaurants et boutiques assez chics. Sur le chemin pour rejoindre la City et Marie & Benjamin à la nuit tombée, nous passons dans Paddington, un quartier cosmopolite, puis dans Kings Cross, célèbre par sa grande enseigne Coca-Cola (bof bof). Nous arrivons au Royal Botanic Garden de nuit pour profiter de la vue magnifique sur l’Opéra de Sydney, l’Harbour Bridge et la City illuminés. C’est avec un peu de retard que nous rejoignons Marie & Benjamin pour une surprise haute en couleurs ! Moi en jean-veste prêtés par Marie et Renaud en pantalon-chemise prêtés par Benjamin, nous sommes invités dans le bar tournant du 47ème étage d’une tour au plein centre de la City. Wahou !!!!! C’est en dégustant un super cocktail et de bonnes tapas que nous avons la chance de voir défiler une vue plongeante sur les immeubles de la City, George Street (l’artère principale de Sydney), Darling Harbour et enfin le top du top l’Harbour Bridge et l’Opéra!!!

Encore mille mercis Marie & Benjamin pour ces quelques jours passés ensemble et surtout pour vos petites et ENORMES attentions qui nous ont regonflés à bloc pour les derniers mois de voyage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nombre de kilomètres : 0 km

Hébergement : Chez Marie & Benjamin

C’est donc sur cette superbe soirée que se termine notre seconde étape reliant Brisbane à Sydney. Dans quelques jours nous retrouvons Yoann et Lise-Marie pour notre plus grand bonheur. Après un mois passé en Australie, nous sommes plus qu’enchantés par cet immense pays qui nous réserve chaque jour sa dose de surprises : des paysages fabuleux et des rencontres animales so cuuute.

Notre parcours entre Brisbane et Sydney

 

7 réponses à “De Brisbane à Sydney en 14 jours”

  1. Cécilia dit :

    Oh là là les paysages sont juste magnifique! shame on me, je croyais que les blue mountains, c’était que les 3 où tout le monde va… En fait il n’y a pas que ça, et qu’est ce que c’est beau! Merci pour le partage et la découverte!

    • marionetrenaud dit :

      C’est vrai qu’il y a énormément à faire dans les Blue Mountains, les paysages sont magnifiques et tant pis si nous n’avons pas les 3 Sisters 🙂

  2. […] dans le froid mais avec une bonne bouteille de vin blanc en provenance de la Hunter Valley (souvenez-vous) et en présence d’opossums toujours à l’affût d’un peu de nourriture […]

  3. MAMAN VERONIQUE dit :

    coucou tous les deux !!! de vos nouvelles qui font bien plaisir et surtout que je vous ai eu sur Skype ce midi !!!! comment ça fait trop du bien au moral de vous voir !!! profitez bien et soyez prudents je vous aime fort !!! d’énormes bisous et des caresses de Lily

  4. LM dit :

    Ca nous rappelle des souvenirs tout frais… Il me semble que vous avez attendu qu’on finisse notre séjour pour mettre cet article en ligne et que nous ayons intacte la surprise du restaurant panoramique by night nous aussi… MAGIQUE!!!!!
    Vivement la suite dde l’Australie!
    Bonne (longue) route vers l’Amérique centrale!
    Bisous bisous
    PS: la nouvelle mise en page se prête impec à ce journal de bord!!

  5. isabelle dit :

    hello les loulous
    encore des paysages magnifiques…
    tous ces supers héros, c’est Loan qui va adorer voir les photos
    gros gros bisous et bon voyage pour le Costa Rica
    à bientotttt

  6. Kado dit :

    Le merveilleux voyage se poursuit. Le Resto tournant à Sydney devait être top (on l’a pas vu qd on y était). Et les buildings , chouettes , non ?. Bises à Yohan et Lise Marie qd vous les verrez. Nous on voit les parents de LM demain 24 et 25 septembre. Nous allons chez Fabien et Chantale ce WE pour parler Australie. Bises à vous 4.

  7. Émilie dit :

    Trop fort bob ! !!!!!! Oh la la ts les personnages ça devait être génial
    Et que de paysages superbes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *