1er vol réservé!

1er vol réservé!

Et oui ça y est, nous voilà encore un peu plus lancés dans notre grande aventure ! Nous venons de réserver notre premier vol !

Il s’agit d’un Genève – Bangkok. Le départ est maintenant fixé, ça sera le 2 janvier 2015.

Le temps pour nous de passer les fêtes de fin d’année en famille, avec les amis et il sera tant de nous envoler vers la Thaïlande.

Bon le choix n’a pas été très simple à faire. Il faut savoir que plusieurs solutions existent pour ceux qui partent au long cours comme nous :

  • Opter pour un billet « Tour du monde »
  • Réserver de son côté tous les vols

Le billet « Tour du monde »

C’est un billet qui est proposé par plusieurs alliances mondiales mais aussi certaines agences de voyages. Nous pouvons lister  pour les alliances : Star Alliance (qui regroupe près de 30 compagnies aériennes mondiales dont Lufthansa et United Airlines), Sky Team (dont font partie Air France et Delta Airlines) et One World (comptant American Airlines et British Airways). Au niveau des agences, on retrouve Zip World, Connaisseurs du Voyage mais aussi plusieurs agences britanniques.

Le concept de ce billet « Tour du monde » est que vous fixez votre destination et vos dates prévisionnelles. Vous n’êtes pas obligés d’arriver et de repartir d’un même aéroport. Par exemple, vous pouvez arriver à Bangkok et prendre votre prochain vol de Kuala Lumpur. Entre temps, à vous de vous débrouiller pour rallier les deux villes. Les billets sont valables pendant 1 an. Si vous partez donc pour une durée plus longue, il faudra revenir à votre point de départ dans tous les cas ! Ca sera l’occasion de revoir vos proches !

Les avantages

  • Vous pouvez échanger sans frais, en fonction des alliances bien entendu, vos dates de vols. En théorie, si vous voulez rester plus longtemps à un endroit et décaler votre départ d’un point, vous demander à votre intermédiaire qui se chargera de vous transmettre un nouveau vol. Attention toutefois, nous vous invitons à lire le point sur les inconvénients !
  • Vous n’avez pas à vous soucier de vos vols pendant votre tour du monde. Les dates sont prévues à l’avance et ce sera votre intermédiaire qui réservera les vols lorsqu’ils seront disponibles.
  • Vous voyagez sur des compagnies aériennes parmi les plus réputées. Les alliances sont composées de grosses compagnies. Les avions sont donc très récents et donc surement un peu plus confortables ! Bon par contre, personne n’est à l’abri d’un survol de l’Ukraine ou d’un détour près de l’Australie…

Les inconvénients

  • Nous avons lu des récits de certains voyageurs qui n’ont pas pu échanger les dates de certains vols avec ce type de billet. En effet, les alliances et agences précisent que pour l’échange des vols, cela est soumis à une disponibilité des places. Votre billet « Tour du monde » ne comprend pas des billets standards en classe économique mais des billets au nombre limité par vol dans une catégorie précise. On vous rassure, vous ne voyagerez pas sur le strapontin réservé pour le personnel naviguant ! Simplement si les places limitées sont déjà réservées, votre intermédiaire vous proposera d’autres vols. Nous avons lu des récits de voyageurs qui ont dû décaler de 10 jours leur prochain vol. Ca peut vite devenir agaçant lorsque l’on est coincé dans une capitale à attendre son vol,
  • Vous ne pourrez pas changer vos destinations. Vous fixez au début votre itinéraire avec votre intermédiaire. Si les dates des vols peuvent être modifiées, il n’est pas possible de modifier les escales, sauf si vous payez des frais assez décourageant. Il faut alors bien réfléchir avant de se lancer dans la réservation,
  • Certaines alliances ne desservent pas toutes les destinations. Vous devrez faire avec les pays proposés ! Il vous faudra parfois rajouter des vols de votre côté pour accéder à certains pays. C’est donc un coût supplémentaire sur votre budget « Avion » !
  • Impossible de faire de demi-tour. Vous devez effectuer vos trajets toujours dans le même sens. Il n’est donc pas possible de faire un Paris-Beijing puis Beijing-New Delhi. Il faudra vous organiser au mieux, même si cela ne colle pas forcément avec les bonnes saisons.

Justement, et le prix dans tout ça ?

Le tarif d’un billet « Tour du monde » est très aléatoire. Vous trouverez les premiers billets aux alentours de 1 500 € par personne et d’autres à 20 000 € ! En moyenne, il faut compter 2 500 – 3 000 € par personne.  Tout dépend du nombre « d’escales » que vous ferez, du nombre de continents, …

Réserver les vols de son côté

Lorsque l’on part en vacances, il est rare que l’on passe par une agence de voyages traditionnelle pour réserver son billet d’avion. La démarche est un peu la même, pourquoi ne pas passer par les comparateurs de vols connus et réputés pour chercher les meilleurs prix sur les destinations voulues?

Pour ne citer qu’eux, vous pouvez vous servir de Skyscanner, Liligo ou Kayak. Il en existe bien sûr des dizaines sur internet !

Pour cette option, c’est donc à vous de faire les démarches, de choisir vos vols et vos destinations.

Les avantages :

  • Vous avez la liberté des dates et des sens de trajet pour votre voyage,
  • Aucune restriction en ce qui concerne les compagnies aériennes sélectionnées. Vous pouvez ainsi prendre les compagnies les moins chères, les plus confortables, les vols directs, avec escale plus ou moins longues. Vous êtes seul décideur !
  • Toutes les destinations sont accessibles. Vous pouvez prendre un vol Auckland-San José (Costa Rica) sans aucun souci.
  • Les compagnies low coast sont également accessibles. En Asie mais aussi en Australie et aux Etats-Unis, ces compagnies se développent énormément. Nous avions testé lors d’un précédent voyage AirAsia et honnêtement leur prestation est tout à fait correcte ! Après avoir fait 18h dans un bus pas vraiment confortable et sur des routes défoncées, vous verrez que la pire des compagnies aériennes sera tout de même un grand luxe !

Les inconvénients :

  • Les billets d’avion que vous réserverez ne sont pas modifiables, sauf en prenant des options extrêmement coûteuses. Donc cela vous enlève un degré de liberté lors de votre séjour, à moins que vous soyez prêts à perdre un billet d’avion, il faudra être à la date prévue à l’aéroport,
  • Tous les vols ne sont pas ouverts aux réservations un an à l’avance. Il sera peut-être nécessaire de réserver votre vol depuis l’étranger et donc faire des recherches à des endroits où la connexion internet n’est sûrement pas … optimale!
  • Cela fait beaucoup de sites de réservation différents pour chaque vol. Ce n’est pas certain que les meilleurs prix soient toujours sur le même site. Il faudra donc bien s’organiser dans la gestion de vos réservations !

Et le prix dans tout ça ?

Lors de nos recherches, nous avons essentiellement trouvé des blogs qui précisaient que prendre les vols de son côté revenait beaucoup plus cher qu’un billet tour du monde. Il vous faudra tout de même comparer dans son coin, en fonction de son itinéraire, parce que ce n’est pas si évident que cela !

Notre choix

Vous l’avez sûrement deviné avec le titre de notre article, nous avons choisi la deuxième solution – réserver indépendamment tous nos vols, pour ceux qui auraient décidé de passer une partie de l’article !

Nous avouons avoir pas mal hésité entre les deux possibilités… Nous avons fait appel à ZipWorld pour avoir une idée du tarif pour un billet « tour du monde » avec notre itinéraire. C’est une agence très réactive, on ne peut que la conseiller. En revanche, notre périple en Amérique Centrale n’étant pas des plus communs, les alliances ne desservent pas cette destination, dans le budget que l’on s’était fixé. Du coup, nous aurions été obligés de faire des stops aux Etats-Unis puis de continuer par nos propres moyens jusqu’au Costa Rica. Idem pour le retour au Mexique, il fallait ensuite retourner aux Etats-Unis. En Asie et Océanie, c’est un peu la même chose, il fallait trouver certains vols de notre côté.

L’autre point qui a pesé est le prix. Nous avons comparé le prix du billet « tour du monde » + les vols que nous aurions dû réserver avec le prix total de tous les vols pris séparément. Au final, le coût, pour notre trajet, est moins important pour les vols individuels. Ce n’est pas la moitié tout de même, mais nous tablons sur 500 € (au total pour nous 2) d’écart, incluant les frais de réservation et de paiement en ligne. Compte tenu de notre budget moyen par jour, ça représente tout de même environ une semaine de voyage !!!

Sur les inconvénients des billets pris individuellement, nous avons pesé le pour et le contre. Concernant l’absence de flexibilité, il faut prendre en compte que l’on n’effectuera « que » 8 vols – 6 si l’on exclut les vols aller/retour en début et fin de tour du monde. Nous nous sommes dit que l’on pouvait s’imposer quelques dates fixes auxquelles nous devrions être à un endroit précis. Cela ne nous enlève pas tant de flexibilité et nous permet de conserver un cap pour ne pas passer 10 mois en Asie par exemple et ne plus pouvoir faire les autres pays.

Ensuite hormis pour le vol retour du Mexique, nous devrions pouvoir réserver tous nos billets d’avion sans problème avant de partir, donc pas de problème à ce sujet non plus.

Petite précision, alors que nous vous annoncions l’étude d’une nouvelle piste concernant l’itinéraire, celle-ci ne sera pas. Pour vous en dire plus, nous avons étudié la possibilité de passer les fêtes de fin d’année 2015 à New York. C’était dans l’hypothèse où nous retenions le billet « Tour du monde ». Après réflexion, New York fin décembre, c’est le risque d’avoir de la neige, un temps glacial au moins, et retrouver un monde de surconsommation… Pas sûr qu’après 12 mois à l’étranger dans des pays et des régions parfois pas très développées mais aussi avec des températures plutôt clémentes, nous aurions eu envie de ce choc ! Du coup, le Mexique sera notre dernier pays !

Dans les prochains articles, nous vous parlerons des vaccins, de l’itinéraire détaillé – pour ceux qui auraient envie de nous accompagner pendant quelques temps, mais aussi des suites de nos préparatifs !

A très vite !

0 réponse à “1er vol réservé!”

  1. […] réserver notre premier vol (cf. notre article à ce sujet), […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.