Vang Vieng, la ville de tous les excès !

Vang Vieng, la ville de tous les excès !

Nous n’avions au début pas inclus Vang Vieng à notre tour du monde pour une bonne raison. La ville, pourtant située dans un cadre somptueux, est devenue le lieu de prédilection des teenagers britanniques, australiens …, des touristiques irrepectueux des cultures locales, un carrefour de consommation de drogue et d’alcool,… La liste pourrait être longue ! L’une des activités phares de la ville était la descente le long de la Nam Song, rivière passant aux bords de la ville. Et la descente avait deux significations ! Descente de rivière, à bord de grosses chambres à air (activité appelée tubing) mais aussi descente de seaux d’alcool en plein soleil, dans les bars longeant la rivière. Les fêtards perdaient totalement le contrôle, des cordes étaient installées le long de la rivière permettant de sauter depuis les bars, sans pour autant savoir si le niveau de l’eau était suffisant… Imaginez un peu ce que ça pouvait donner… Résultant, en 2011, une dizaine de cas de décès de touristes a été recensée à Vang Vieng!!! Le gouverment a donc décidé en 2012 de tout fermer pour essayer de rendre à la ville son apparence et sa tranquilité d’origine.

On nous a dit du bien récent de la ville et avons donc décidé d’y faire escale sur la route pour Vientiane, pour savoir si les choses avaient changé et nous faire notre propre avis.

Le trajet se fait dans un mini-bus qui nous dépose en début d’après-midi à 3 km au Nord de la ville. Nous voulons rejoindre l’autre rive du cours d’eau pour plus de tranquilité. Malheureusement arrivés au pont, nous constatons qu’il est payant même pour les piétons! Résultat, nous faisons demi-tour et trouvons une petite guesthouse avec une vue sur le fleuve au Sud de la ville.

Nous rejoignons en fin de journée le centre de ville et comprenons rapidement que le calme imposé par le gouvernement n’a pas dû durer très longtemps. Les bars se suivent et nous croisons des groupes de jeunes rentrer du tubing en bikini ou torse-nu, en pleine ville! Quand on sait qu’il est nécessaire de se couvrir les épaules et les jambes pour entrer dans un temple et que la population locale se baigne tout habillée…

La ville en elle-même n’est donc pas vraiment une réussite, mais nous sommes venus pour les environs! Initiallement nous pensions louer une moto puis compte tenu de la distance de la boucle prévue, nous changeons finalement d’avis : ce sera finalement des VTT ! Alors que nous sommes en train d’essayer les vélos vers 9h00, l’orage gronde et les premières gouttes laissent place à des trombes d’eau… Nous regagnons notre guesthouse en attendant que cela passe. Il faudra près de 3h pour que l’orage cesse. Vers 12h, nous prenons rapidement nos vélos, un sandwich puis en route pour les 26km de notre boucle.

Vang Vieng paysage 3

Vang Vieng VTT

Nous faisons un premier arrêt à la grotte Tham Phu Kham au pied de laquelle se trouve le Blue Lagoon !!! Bon ce n’est pas vraiment un lagon mais c’est tout de même bien agréable de s’y baigner. Pour le petit conseil, il y a un bassin où les touristes sont tous attroupés pour sauter dans l’eau. Alors que de l’autre côté du petit pont, il n’y a personne ! Nous avons donc pu nous baigner tranquillement.

Vang Vieng Blue Lagoon

Mais avant la baignade, direction la grotte et son escalier abrupte. La première salle jouit d’une lumière naturelle qui permet de ne pas utiliser les frontales puis rapidement nous nous retrouvons dans le noir total. Nous voyons, à l’aide de nos frontales, que les salles sont vraiment immenses. Je (Renaud) joue le guide pour l’ensemble du petit groupe (et oui, en plus de nous trois, quatre autres personnes nous auront suivis pendant toute la visite!). Nous ratons une première fois le chemin de la sortie et faisons donc un second tour gratuit. Les quatre personnes qui hésitaient au début à avancer un peu plus ont dû regretter pendant quelques instants de nous avoir suivis!!!

Vang Vieng tham phu kham 2

Vang Vieng tham phu kham 1

Après la baignade, nous nous rendons compte qu’il est un peu tard pour faire la boucle dans sa totalité. Nous décidons de rebrousser chemin et faisons la visite d’une dernière grotte, comportant un bassin intérieur. Après être passés par de minuscules trous de souris dans la roche, nous débouchons sur un trou d’eau mais qui ne donne absolument pas envie de s’y baigner! Marche arrière pour retrouver nos vélos puis retour au centre de Vang Vieng par le pont en bambou !

Vang Vieng paysage 1

Nous repartons mitigés de Vang Vieng. Les environs sont réellement magnifiques, entre rizières, karsts et grottes mais la ville est vraiment repoussante!!!

Les astuces de M & R

  • pour rejoindre Vang Vieng depuis Luang Prabang : vous trouverez des agences de transport partout dans Luang Prabang. Elles proposent toutes de vous récupérer à votre guesthouse ou à l’agence. Cela vaut le coup de comparer les prix entre les différentes agences. Nous avons payé 110 000 LAK / pers pour 4h de trajet. Certaines agences annoncent jusqu’à 130 000 LAK pour le même trajet. Sachez qu’un tuk-tuk viendra vous chercher et vous amènera à la gare de bus de Luang Prabang où vous embarquerez dans le premier mini-van prêt,
  • pour se loger à Vang Vieng : nous avons logé à Alizza Guesthouse pour un prix de 70 000 THB / nuit pour une chambre double avec salle de bains. Le propriétaire est super sympa et son fils tient un magasin de location de motos/vélos juste à côté !
  • pour se déplacer dans les environs de Vang Vieng : il faut savoir que la boucle ouest de Vang Vieng se fait sur un chemin vraiment défoncé ! En VTT ce n’était pas toujours évident alors nous imaginons à deux sur une moto… Les loueurs proposent la location de motocross pour 150 000 LAK / jour. Les motos sont louées 50 000 LAK / jour pour une automatique et 80 000 LAK / jour pour une manuelle. Quant aux VTT, ils sont loués 20 000 LAK / jour. Vérifiez bien l’état complet et notamment le passage des vitesses de votre VTT avant de partir!

Où se trouve Vang Vieng ?

Itinéraires

Une réponse à “Vang Vieng, la ville de tous les excès !”

  1. Cécilia dit :

    C’est ce que j’ai lu plusieurs fois… Les visas-vie avaient eu une bonne expérience il me semble…mais ça à l’air de plus en plus rare! :/
    PS: j’adore le système de la petite carte en fin d’article! 🙂

  2. […] Namtha -> Muang Khua -> Muang Ngoi -> Nong Khiaw -> Luang Prabang -> Vang Vieng -> Vientiane -> 4 000 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.