La belle et colorée ville de Granada

La belle et colorée ville de Granada

3ème plus grande ville du Nicaragua, Granada est particulièrement appréciée des touristes pour son architecture coloniale particulièrement bien conservée. Située non loin de la frontière avec le Costa Rica, Granada est la première ville que nous rejoignons à notre arrivée dans le pays.

Un peu de géographie et d’histoire…

Pour ceux qui ont du mal à situer le Nicaragua, celui-ci est limitrophe du Costa Rica au sud et du Honduras au nord. Au coeur de l’Amérique Centrale, le Nicaragua est entouré par l’océan Pacifique à l’ouest et la mer des Caraïbes à l’est. Colonisé par l’Espagne au début du XVIème siècle, le pays est devenu un état indépendant en 1821.
Concernant la ville de Granada, cette dernière devient après l’indépendance du pays la capitale, en alternance avec la ville de León (que nous découvrirons plus tard). En effet, Granada était préférée par les régimes conservateurs, alors que les libéraux préféraient León. Pour mettre fin à ces querelles, c’est la ville de Managua, qui se trouve géographiquement entre les deux villes, qui a été choisie comme capitale en 1858.

Des bâtiments colorés à l’architecture coloniale

Dès notre arrivée à Granada, nous avons eu un gros coup de coeur pour cette ville animée et toute en couleurs. Un plaisir pour les yeux et un bonheur à photographier !

Rues_Granada-1

Granada_rues-3

Granada_rues-5

Quelques rues de Granada

Dès le lendemain de notre arrivée nous partons découvrir la ville, son architecture, son marché et ses habitants. Nous retrouvons ici au Nicaragua un peu l’ambiance de l’Asie avec ses transports folkloriques, ses marchés en paguaille, ses rues bondées de vendeurs ambulants, de bus, de taxis qui klaxonnent. Et ça…on adore ! Le calme et « l’organisation » (je mets des guillemets car tout est relatif!) costaricaine est déjà bien loin.

Granada_bus-2

Bus Granada

les bus nicaraguayens !

Notre hôtel étant situé à proximité immédiate du marché c’est par là que nous commençons notre visite de la ville. Des vêtements, des fruits, des légumes, du poissons, de la viande… et des odeurs, un marché animé comme on les aime ! Puis nous marchons vers l’ouest de la ville et découvrons nos premières églises nicaraguayennes. Ici, il y en a partout et bien que nous ne sommes pas croyants, nous les trouvons toutes plus belles les une que les autres. Ces dernières donnent un vrai charme à la ville. A l’Iglesia de la Merced, il est possible pour quelques cordobas de monter dans la tour pour avoir un superbe vue sur la ville et les paysages environnants. Allez savoir pourquoi, nous avons complétement oublié d’y grimper sans doute trop excités de nos premiers pas sur le sol du Nicaragua. Mais il parait que la vue est splendide, particulièrement le matin et en fin de journée.

Granada_marché-2

Le marché central de Granada

Granada_Eglise-La Merced

Iglesia La Merced

Une petite pause sur le Parque de Xalteva, face à l’église du même nom, nous permet d’observer quelques minutes les enfants d’une école jouer. Ils ont 6-7ans, sont en uniformes, jouent et crient… J’aurai pu rester là encore un long moment en espérant que l’un d’eux viennent me voir, mais la barrière de la langue ne facilite pas les échanges. Eux parlent espagnols, moi je n’en parle pas un mot.

Granada_Eglise-Xalteva-2

Granada_Eglise-Xalteva-1

Iglesia Xalteva

Granada_enfant

Après quelques centaines de mètres, nous décidons de faire demi-tour et de rentourner dans le coeur de la ville, sur la place de la cathédrale. Véritable icône de Granada, la cathédrale est le monument phare de la ville de par sa taille, sa couleur… Autour du Parque Central qui lui fait face, de nombreuses calèches attendent les badauds pour un tour de la ville. Nous préférons arpenter les rues de la ville à pieds, cette attraction étant un peu trop touristique à notre goût.

Granada_Cathedrale-1

Granada_Cathedrale-2

Cathédrale de Granada

Puis nous décidons de continuer vers l’est de la ville afin de découvrir les bords du lac Nicaragua. Pour reprendre quelques forces et nous hydrater, nous nous arrêtons sur le chemin pour déguster un bon batido, le smoothie local, un mélange de fruits frais mixés. Un régal surtout par cette chaleur. Arrivés sur les docks, nous essayons de nous renseigner sur le ferry qui rejoint la Isla de Ometepe, la grande île située sur le lac. Nous souhaitons nous y rendre après notre stop à Granada et avons lu sur internet qu’un ferry faisait la traversée certains jours de la semaine. Malheureusement pour nous, un monsieur rencontré aux abords du ponton nous indique que n’ayant plus assez d’eau dans le lac, les bateaux au départ de Granada sont interrompus. Nous n’en saurons pas plus.

Granada_Eglise-Guadalupe

Iglesia Guadalupe

Granada_Eglise-San Francisco

Iglesia San Francisco

Granada_rues-2

Vue sur la cathédrale

Avant de regagner notre hôtel, nous décidons de partir à la recherche d’un nouveau téléphone ou d’un nouveau cordon d’alimentation en espérant que notre téléphone revive un peu avec de la batterie (notre cordon ayant fondu quelques jours plus tôt). En effet, bien que le tactile soit quasiment mort, il nous dépanne encore bien.

Finalement nous rentrons à l’hôtel avec un nouveau cordon, en espérant que le téléphone tienne le choc encore 2 mois jusqu’à notre retour en France, et passons le reste de l’après-midi au bord de la piscine… Au programme : baignade, sieste et mise à jour du blog.

Granada_rues-4

Granada_rues-6

Granada_enfant-2

Granada_marché

D’autres rues et façades de Granada

Les astuces de M & R

  • logement à Granada : nous avons été à l’Hostal San Jorge, au sud du marché central et avons négocié la chambre à 410 C$ par nuit. L’hôtel dispose d’une piscine et d’un espace commun pour cuisiner, bien pratique pour nous pour le petit-déjeuner.

Où se trouve Granada ?

Itinéraires

9 réponses à “La belle et colorée ville de Granada”

  1. Katia dit :

    Les photos sont vraiment magnifiques avec toutes ces couleurs !

  2. Philippe dit :

    Après notre rencontre au Costa Rica on suit votre voyage à la lettre.

  3. Maman Marion dit :

    Des photos toujours aussi belles, des couleurs pétillantes, tout est pittoresque dans ce nouveau reportage. Merci mes enfants

  4. Cécilia dit :

    Ces couleurs sont magnifiques, j’adore la cathédrale!
    Contente d’en lire plus sur le Nicaragua 🙂

  5. isabelle dit :

    Merci pour ces couleurs qui nous changent de notre grisaille quotidienne…
    bisous les loulous

  6. Émilie dit :

    Superbe ces couleurs égayent la vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.