Kuala Lumpur, la ville multiculturelle aux centres commerciaux immenses

Kuala Lumpur, la ville multiculturelle aux centres commerciaux immenses

Après presque 7 mois à travers l’Asie, nous voilà arrivés à Kuala Lumpur, notre dernière étape avant l’Australie.

Etant déjà venus une première fois à Kuala Lumpur il y a trois ans (escale de 24h pour aller à Bali), puis il y a quelques semaines à notre arrivée en Malaisie, notre passage dans la ville était surtout basé autour de deux objectifs : refaire le lissage brésilien de Marion et trouver un nouvel objectif pour notre appareil photo.

Dès notre arrivée, en début d’après-midi, nous prenons la direction de quelques centres-commerciaux de Kuala Lumpur pour rendre visite aux coiffeurs repérés par Marion. Et ici, le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne rigolent avec les galeries marchandes. De nombreux étages, des milliers de boutiques de luxe, de mode, d’électronique, de beauté, des restaurants, des étages de restaurants même parfois, un parc d’attractions ! Oui vous avez bien lu : un parc d’attractions au beau milieu d’un centre-commercial avec un roller coaster comme à Disneyland Paris, le tout entre les 5ème et 8ème étage ! Il est impossible de ne pas trouver son bonheur parce que ces centres poussent à tous les coins de rues et sont, malheureusement, en permanence à moitié vides… En tout cas, après quelques essais infructueux, Marion trouve son bonheur auprès d’un coiffeur atypique : le sosie d’Arturo Brachetti mais asiatique ! Dans le même temps et dans le même centre-commercial, nous trouvons également l’objectif que nous recherchions (un 18-200mm pour ceux qui seraient intéressés) à un prix tout de même moins cher qu’en France.

Kuala Lumpur Berjaya Square roller coaster

Le roller-coaster dans le Berjaya Times Square

Le lendemain, nous décidons de nous rendre à la KL Tower et ses 421m de haut. Cette tour permet d’avoir un point de vue à 360° sur l’ensemble de la ville, ses grattes-ciels et les Petronas Tower, les plus hautes tours jumelles du monde culminant à 451,90m ! La vue est vraiment époustoufflante, que ce soit de l’observatoire derrière les vitres ou du dernier étage en plein air! Nous passerons ensuite l’après-midi à préparer nos affaires pour l’Australie, à laver l’ensemble du linge à la laverie du coin puis finirons par une visite des tours Petronas by night! Nous nous y étions déjà rendus lors de notre passage il y a 3 ans, mais n’avons pas pu nous empêcher d’y retourner pour vous montrer le magnifique résultat de nuit.

Kuala Lumpur Tower

La Kuala Lumpur Tower

Kuala Lumpur vue

La vue sur la ville du haut de la tour

Kuala Lumpur tour Petronas

Les tours Petronas vues du sommet de la Kuala Lumpur Tower

Kuala Lumpur selfie

Kuala Lumpur Petronas de nuit 2

Au pied d’une des tours Petronas

Kuala Lumpur Petronas de nuit

Les tours jumelles Petronas de nuit

Kuala Lumpur Petronas de nuit 3

Dernière journée asiatique : nous la consacrons à une petite balade dans les environs de notre hôtel. Tout d’abord la mosquée Jamek, une des plus anciennes mosquées de Kuala Lumpur, puis le Merdeka Square (la place de l’Indépendance) où flotte l’immense drapeau malaisien, la mosquée nationale et enfin un dernier tour dans Jalan Petaling, LA rue de Chinatown avec son marché permanent ! En fin de journée, nous prenons un dernier bus pour l’aéroport de Kuala Lumpur où nous attend notre vol pour Darwin, suivi de notre vol en direction de Cairns.

Kuala Lumpur mosquee Jamid

La mosquée Jamek

Kuala Lumpur Merdeka Square 1

La pelouse du Merdeka Square

Kuala Lumpur Merdeka Square drapeau

Le drapeau du Merdeka Square

Les astuces de M & R

  • pour se rendre à Kuala Lumpur depuis Melaka : deux terminaux sont desservis depuis Melaka. Il s’agit de TBS et de Puduraya. Le premier est situé assez loin du centre-ville alors que le second est à quelques minutes à pieds de Chinatown. Nous avons donc choisi la seconde option et avons payé notre billet 15 RM (les compagnies de bus ont quasiment les mêmes tarifs). Le trajet a duré 2h00 et les bus partent toutes les heures, voir toutes les 1/2h aux heures de pointe,
  • pour se loger à Kuala Lumpur : nous l’avions déjà testé lors de notre passage début juin, nous sommes donc retournés au Chinatown Inn, un hôtel vraiment propre situé dans Jalan Petaling. Le prix de la chambre avec salle de bains et ventilateur est de 69 RM, que ce soit en réservant en avance via Booking.com ou en prenant la chambre directement à l’hôtel,
  • pour se rendre à l’aéroport KLIA depuis KL Sentral : vous pouvez prendre le train mais le prix est beaucoup plus élevé que le bus. Le seul petit souci est pour trouver l’arrêt de bus, personne n’a pu nous renseigner correctement à KL Sentral. Les bus partent du sous-sol de KL Sentral toutes les 30 minutes pour une durée d’une heure environ. Le prix est de 10 RM par personne. Pour trouver l’arrêt de bus, lorsque vous sortez du métro, il faut prendre sur votre droite (le sens opposé de l’arrêt des taxis) puis avant le grand escalator qui monte, prenez la sortie sur la droite et vous apercevrez tout de suite des escaliers qui descendent (sans aucune indication de bus malheureusement). Les bus sont justes en bas de cet escalier et nous n’avons trouvé aucun autre chemin pour nous y rendre !

Où se trouve Kuala Lumpur ?

 

Itinéraires

4 réponses à “Kuala Lumpur, la ville multiculturelle aux centres commerciaux immenses”

  1. Victoire dit :

    Oulalalalala qu’ils sont long tes cheveux Marion !!!!!!
    Moi j’ai tout coupé !!

    • Victoire dit :

      D’ailleurs je suis passée à EMC, rien de passionnant à part :
      – les filles ne fument toujours pas
      – Nouveau système de sécurité (elles se sont fait cambrioler le garage!)
      – Ta remplaçante se casse !!!! Elle a trouvé un CDI !
      Mais surtout …………
      José a joué à Candy Crush, a repris contact avec la fleuriste en lui demandant des vies et…. ILS SONT REENSEMBLE !!!!!!

      Voilà pour les ragots ! Désolée Renaud !
      C’est pour remplacer « Plus belle la vie » !

  2. Maman Marion dit :

    Epoustoufflantes les 2 jumelles !
    Une question : c’est quoi un roller coaster ? (je vois déjà Marion verte de honte que sa mère ne sache pas ce qu’est un roller coaster…mais bon, je n’ai pas fait le tour du monde, moi! )
    Une exclamation : Wahouuuu! Renaud a un nouveau tee-shirt ou je rêve !?

    • marionetrenaud dit :

      En effet, nouveau t-shirt (j’en ai meme 2 nouveaux maintenant!!!) 🙂
      Pour le roller coaster, c’est une sorte de montagne russe (un manège à sensations) comme l’on peut trouver à Disney ou au Parc Astérix en France !
      Bisous de nous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.