Delta du Mékong : la vie sur le fleuve

Delta du Mékong : la vie sur le fleuve

Après avoir récupéré la maman de Marion et Jean-Marc à Ho Chi Minh City, nous prenons la direction du Delta du Mékong pour trois jours à la découverte de la vie sur le fleuve. (Parce que oui, la semaine à venir nous la passerons à 4, en famille !!!! Et ça c’est trop cooooool ! Et ça fait tellement du bien de retrouver sa maman! rajoute Marion).

Notre première étape nous mène à Can Tho, connue notamment pour ses marchés flottants.

Nous prenons un mini-van depuis la gare de Mien Thai pour un trajet qui devait durer 3h C’était sans compter le premier arrêt de 30 min à 100m de la gare de bus pour que le chauffeur remplisse le mini-van et empoche la totalité du prix des places ou le second de 45 min à proximité de Vinh Long pour que le chauffeur puisse se restaurer et changer presque la totalité des passagers avec un autre véhicule à destination de Ca Mau… Résultat des courses, alors que nous pensions arriver dans le centre ville de Can Tho vers 18h00, nous sommes posés aux abords de la ville vers 19h30! Après négociation (et l’obligation de hausser un peu le ton!) avec une personne de la compagnie de bus, un taxi nous dépose gratuitement dans le centre-ville.

Arrivés à l’hôtel, nous réservons un tour en bateau pour le lendemain, à la découverte des marchés flottants si typiques dans cette partie du Vietnam. Le réveil est mis à 4h45 pour un départ de l’hôtel à 5h30.

Lever du soleil mekong

Lever de soleil sur le Mékong

Station service mekong

Une station-service sur le fleuve!

Nous rencontrons notre batelière, vraiment rigolotte, et nous installons tous les 4 dans sa barque. Nous partons en direction du premier marché flottant de notre parcours, Cai Rang. Ce marché est vraiment superbe et étonnant. Les commerçants accrochent à leur bateau, au bout d’une perche, le fruit ou le légume qu’ils vendent. De cette façon, les habitants du fleuve peuvent faire leur marché et se diriger sans difficulté vers les bateaux qui les intéressent. Notre batelière passera à travers les différentes embarcations plusieurs fois, nous permettant de voir les transactions se faire. Contrairement à ce que nous pouvions penser, à cette heure-ci (vers 7h00), il n’y a que peu de touristes sur place !

Marché flottant Cai Rang

Marché flottant de Cai Rang

Marché flottant de Cai Rang

Marché flottant de Cai Rang

Nous prenons ensuite la direction d’une fabrique de nouilles, ça nous rappelle des bons souvenirs du Myanmar. La seule différence c’est qu’ici les nouilles, une fois découpées, ne sont pas séchées au soleil. Elles sont directement empaquetées et mises à la vente.

Fabrique de nouilles

Fabrique de nouilles

Fabrique de nouilles de riz

Notre batelière nous conduit ensuite vers le second marché flottant, celui de Phong Dien, à environ 1h de naviguation. C’est un marché plus petit composé essentiellement de barques, aucun gros bateau sur place. Nous arrivons sans doute un peu tard car il reste essentiellement des marchands et très peu d’acheteurs. C’est tout de même très intéressant de découvrir cette vie sur le fleuve.

Marché flottant de Phong Dien

Le marché flottant de Phong Dien

Le trajet retour vers Can Tho se fera à travers de petits canaux absolument magnifiques. Le niveau de l’eau est tellement bas que notre batelière devra à plusieurs reprises couper son moteur pour continuer à la rame. Nous passons à travers des vergers, des arbres en fleurs et nous arrêtons dans une homestay pour nous rafraîchir un peu. Notre batelière nous fera goûter plusieurs fruits sur place, à consommer tout de même avec modération !

Canaux Can Tho

Rive Mekong

Bateau Can Tho

Bateau Can Tho

Bateau Can Tho

Delta Can Tho

Can Tho

Verger Can Tho

Enfin, nous repassons par le premier marché, celui de Cai Rang, où l’activité est nettement moins intense que le matin, restent sur place que les bateaux de gros.

Fille marché Cai Rang

Fillette Cai Rang

Nous avons donc passé sur notre barque au final un peu plus de 7h et ne regrettons vraiment pas notre choix. Notre batelière était vraiment sympa, bien que ne parlant pas anglais. Pendant tout le trajet, elle s’est amusée à nous confectionner des animaux et autres objets (couronne, bracelet,…) en feuilles de palmier. Nous sommes repartis avec une demi-douzaine de créations que nous avons rapidement abandonnées faute de place, pour le plus grand bonheur de 2 enfants rencontrés en arrivant).

Maisons sur pilotis Mékong

A notre retour sur la terre ferme, nous décidons de prendre la direction de Vinh Long, autre ville du delta du Mékong, et trouvons un hôtel au bord du fleuve où nous pensions initiallement rester 2 jours. Lors d’un petit tour dans la ville en fin de journée, nous sommes abordés par un vietnamien qui nous parle d’une homestay sur l’île d’An Binh en face de Vinh Long. Nous prenons ses coordonnées et décidons plus tard dans la soirée de lui confirmer notre venue pour le lendemain.

Rendez-vous donné à 10h30, nous retrouvons notre vietnamien près des embarcations et prenons le bateau pour l’île d’An Binh. Nous logerons à la homestay Ngoc Sang où nous sommes accueillis par de souriantes vietnamiennes. Après avoir goûté aux jack fruits de notre hôte, nous partons à vélo nous balader tous les 4 sur l’île. Les petites routes sont agréables et nous passons à travers les vergers des paysans, près de petits canaux,… Bien que sur l’île il n’y ait aucun dénivelé, il est nécessaire de passer une multitude de petits ponts pour enjamber les canaux, pour le plus grand plaisir de nos mollets !

An Binh

Canaux An Binh

Après une petite pause pique-nique (pain de mie, jambon, vache qui rit, chips…le bonheur pour nous!), nous continuons d’explorer l’île. Elle est vraiment immense et après deux bonnes heures de vélo, nous ne sommes toujours pas de l’autre côté du Mékong ! Nous rebroussons chemin et retournons dans notre homestay pour nous reposer un peu de la chaleur.

Le soir même, nos hôtes nous préparèrent un vrai festin : des rouleaux de printemps frits, du poisson-éléphant, du poulet avec du riz et des fruits en dessert !!! C’est repus que nous nous endormons.

Nous décidons finalement de ne pas faire le marché flottant de Cai Be le lendemain matin. Des personnes rencontrées la veille au soir ayant été déçues par celui-ci et nous, devant régler des problèmes de visas, nous repartons sur Ho Chi Minh City en fin de matinée.

Vivre dans le delta du Mékong semble vraiment être une vie à part. Nous avons pu retrouver un peu de calme après la sur-activité d’Ho Chi Minh City. Cela a également été l’occasion de découvrir la vie des vietnamiens régulée par le fleuve.

Les astuces de M & R

  • pour se rendre à Can Tho depuis Ho Chi Minh City : nous avons regardé les principales compagnies que sont Maylin, Fuong Trang,… qui propose le trajet pour 125 000 VND mais avons trouvé une autre solution pour 80 000 VND. Il faut pour cela se rendre directement à la gare de bus de Mien Tay puis prendre les billets à l’un des guichets. Le trajet se fait en mini-van et n’est pas de tout repos! En négociant avant de partir puis une fois à notre arrivée sur Can Tho, nous n’avons pas payé le taxi pour rejoindre le centre ville de Can Tho,
  • pour se loger à Can Tho : nous avons logé au Kim Long Hotel, près du fleuve. Le prix de la chambre est de 322 500 VND mais les chambres sont vraiment bien. Il est possible de trouver des hébergements moins chers dans la ville, il y a de nombreux hôtels.
  • pour visiter les marchés flottants de Can Tho : arrivés tard dans la ville, nous sommes passés, pour plus de simplicité, par notre hôtel et avons payé 967 500 VND pour 4 personnes pour une balade de plus de 7h comprenant les deux marchés flottants de Can Tho. Dans la rue, vous pourrez toutefois trouver des batelières qui vous vendront un circuit sûrement similaire pour moins cher.
  • pour se rendre à Vinh Long depuis Can Tho : vous pouvez prendre un bus de la compagnie Phuong Trang qui se rend à Ho Chi Minh City mais vous paierez alors le plein prix. La solution la moins honéreuse est de prendre le bus local qui part de la nouvelle station de bus et qui coûte 25 000 VND par personne. Le bus peut aussi se prendre près du gros carrefour au Sud-Est de Can Tho, de l’autre côté de la rivière. Demandez à votre hôtel/guesthouse ils sauront vous indiquer où prendre ce bus.
  • pour se loger à Vinh Long : nous avons logé la première nuit à Van Tram Guesthouse située au bord du Mékong. Nous avons payé 300 000 VND la nuit. Vinh Long ne disposant pas de beaucoup d’hébergements, les tarifs semblent assez élevés.
  • pour se loger sur l’île d’An Binh : nous avons logé à la homestay Ngoc Sang et avons payé 500 000 VND pour deux. Ce prix comprend toutefois la traversée en ferry ou bateau depuis Vinh Long, le dîner, la chambre double avec salle de bains partagée, le petit-déjeuner et la location de vélo sur l’île. Tout regroupé, le prix est finalement très correct! Vous pouvez les contacter sur l’adresse email homestayngocsang@yahoo.com.vn

Où se trouvent Can Tho, Vinh Long et l’île d’An Binh ?

Itinéraires

4 réponses à “Delta du Mékong : la vie sur le fleuve”

  1. LM dit :

    On savait déjà que vous vous étiez retrouvés tous les 4 à l’autre bout du monde mais c’est trop bien de découvrir les photos (…et les anecdotes)! Vivement la suite!!
    Bisous aux voyageurs M&R, et aux vacanciers E&JM qui ont retrouvé le quotidien depuis!!

  2. Maman Marion dit :

    Merci mes chéris de ce bel album souvenir ! J’y retourne … en rêve

  3. Kado dit :

    Je reprends la suite de votre feuilleton que j’avais mis de côté quelques temps, mais Catherine l’a suivi de près. Bravo, votre voyage est passionnant, vivant et envoûtant. Très très très très belles photos, vous êtes vraiment doués, et puis une semaine en famille , c’est pas mal, non ? Beaucoup de souvenirs pour nous Qui y étions l’année dernière. C’est vraiment une invitation pour ceux qui ne connaissent pas. Bonne continuation. Dominique.

  4. Émilie dit :

    Vraiment extra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.