A la découverte des villages du lac Atitlan

A la découverte des villages du lac Atitlan

Après avoir tenté, en vain, de visiter à Antigua le couvent Las Capuchinas ce matin (heure d’ouverture retardée -et inconnue- à case d’une réunion…), nous partons en milieu de matinée pour le lac Atitlan. Considéré comme l’un des plus beaux du monde, il est entouré par plusieurs volcans offrant ainsi un cadre magnifique. Situé à environ 1600m d’altitude, le lac Atitlan s’est formé il y a 85 000 ans suite à une gigantesque éruption.

D’Antigua, nous prenons un premier bus en direction de Chimaltenango. Le bus est bondé comme d’habitude et, lorsque nous voulons descendre, Marion remarque que le haut du petit sac à dos que je tiens est ouvert. Notre portefeuille n’y est plus, la panique s’empare de nous. Nous accusons ouvertement les deux guatémaltèques qui étaient à côté de nous et qui nous ont « aidés » à descendre nos sacs rangés au-dessus de nos têtes. L’un veut descendre aussi du bus mais je tente de l’empêcher en me rendant vers le chauffeur pour lui signaler que nous n’avons plus notre argent. Marion cherche à l’endroit où nous étions assis et demande à l’autre personne, qui s’était déplacée entre temps. Très bizarrement, au bout de quelques secondes de panique, celle-ci lui montre le sol de la banquette de devant et, alors qu’il n’y avait rien quelques secondes plus tôt, Marion retrouve notre portefeuille au sol. Nous sommes soulagés mais un peu déboussolés car c’est la première fois que cela nous arrive. D’autant que nous avions pas mal d’argent et des papiers importants dedans. Finalement, rien n’a été perdu.

A peine descendus du bus, nous arrivons à en avoir un autre qui nous arrêtera environ 1h30 plus tard à Los Encuentros, nœud routier entre la direction des montagnes du Guatemala, le lac Atitlan et Quetzaltenango la seconde ville du pays. A nouveau, nous avons rapidement un bus pour Solola, petit village à moins de 10 km du lac, puis immédiatement un dernier bus pour rejoindre Panajachel, l’un des principaux villages au bord du lac. Sur place nous nous rendons directement à l’embarcadère pour prendre une barque en direction de San Pedro la Laguna, autre village du lac Atitlan. Une personne nous propose une barque privée, trop chère pour notre budget,  puis nous indique finalement les barques publiques. Le trajet pour rejoindre San Pedro est assez rapide et nous trouvons une petite adresse bien sympa pour dormir.

Lac_Atitlan_San_Juan_de_Atitlan

Le lendemain, nous partons à pieds explorer les villages aux alentours de San Pedro. Nous passons par San Juan, un village calme avec de nombreuses boutiques d’artisanat dont les spécialités sont le tissage et la peinture. Alors que dans les autres endroits du pays, certains objets ne semblent pas très authentiques, ici les femmes tissent directement dans la boutique en utilisant des fils teintés grâce à des produits naturels. Nous avons été vraiment emballés par la visite de San Juan, pour nous le plus beau village du lac Atitlan. Le décor du village est complété par de nombreuses peintures murales sur les façades des maisons.

Fresque_San_Juan_de_Atitlan-3

Fresque_San_Juan_de_Atitlan-1

Fresque_San_Juan_de_Atitlan-2

Quelques fresques murales du village de San Juan

En chemin pour San Pablo, nous nous arrêtons déjeuner. Alors que le repas semblait plutôt bon, je m’en sortirai avec ma première maladie du voyage. Heureusement ça ne durera pas longtemps…

Selfie_lac_Atitlan

Nous passons donc à San Pablo, un petit village sans trop d’intérêt avant de rejoindre, sous un début d’averse, San Marcos. Ce dernier village nous a laissé assez perplexe. En effet, de nombreux hébergements proposent séances de yoga, de massage, médecines alternatives,… Aucun problème en soi, si ce n’est que la population du village est maintenant composée de drôles d’énergumènes… Il y a un vrai fossé entre la population locale et les touristes venus ici pour quelques jours, semaines ou mois. Nous partons finalement rapidement en lancha pour rejoindre San Pedro. En cherchant des informations pour nous rendre à Santiago de Atitlan, nous découvrons un peu plus notre point de chute sur le lac Atitlan et tombons sur un restaurant qui sera notre cantine pour les prochains repas.

San_Pedro_la_Laguna

Le parque central de San Pedro

Le dernier jour, après avoir commencé la matinée sur Skype, nous partons pour Santiago de Atitlan. Avant le départ du bateau, nous sommes « victimes » une nouvelle fois du racket touristique sur le lac Atitlan. Une personne nous demande de payer avant de partir, à l’inverse des locaux, en nous montrant des tickets. Bien entendu aucun guatémaltèque n’a de ticket et nous sommes forcés de payer avant le départ de la barque, puisque nous sommes des touristes, 25 Qtz par personne pour la petite traversée. Nous savons alors que nous payons bien plus que les locaux. Au retour, nous constatons d’ailleurs que les locaux ne payent que 8 Qtz… ce qui a le don de légèrement nous énerver.

La ville de Santiago de Atitlan est remarquable notamment pour son marché du dimanche. Après avoir dépassé les stands touristiques, nous découvrons un marché de toute beauté. Cette fois-ci, même les hommes portent leurs habits traditionnels : un pantalon blanc avec des rayures mauves, une chemise brodée et un super chapeau. Le résultat est étonnant ! Les femmes ne sont pas en reste avec notamment, pour les plus âgées, une sorte de ceinture de 4m de long enroulée autour de la tête ! Nous passons un petit moment sur place puis rentrons à San Pedro pour finir la journée.

Lac_Atitlan_Santiago_de_Atitlan

Le lac Atitlan depuis Santiago de Atitlan

Avant de rejoindre le Mexique, nous décidons de faire un arrêt le lendemain à Quetzaltenango, aussi appelée Xela, un peu plus près de la frontière avec le Mexique. Pour rejoindre la ville, des bus directs partent de San Pedro. En allant chercher le petit-déjeuner, je me renseigne sur le prix : 25 Qtz par personne. Nous montons donc sereinement dans le bus suivant et lorsque l’assistant-chauffeur passe pour prendre l’argent, bien après le départ du bus, celui-ci refuse catégoriquement de nous rendre correctement la monnaie. Il nous dit que le prix est de 35 Qtz et, malgré notre insistance, refuse de nous rendre donc les 20 Qtz de différence. Il nous dit d’aller discuter avec le chauffeur, ce que nous faisons donc à notre arrivée. Ce dernier refuse également, prétextant tout un tas d’excuses dont notamment le fait que nous sommes touristes et que nous avons de l’argent. Le ton monte mais nous comprenons au bout de plusieurs minutes de négociations qu’il sera impossible d’obtenir quoi que ce soit.
Personnellement, je termine le Guatemala sur une note un peu mitigée. Vous penserez peut-être que ces quelques quetzales payés en plus ne sont rien pour nous, petits français. En effet, la somme ne nous empêchera pas de vivre mais le principe me révolte. Je peux comprendre que les étrangers payent plus cher l’entrée aux sites gérés par l’Etat, et qui fonctionne donc à l’aide des impôts du peuple, mais pour ce qui est des entreprises privées, j’ai du mal à comprendre… Il me semble assez invraisemblable de faire payer le bateau-mouche à Paris 40,00 € à un New-Yorkais, simplement parce qu’il est touriste et qu’il a donc de l’argent pour voyager…

Heureusement, le trajet du lendemain pour rejoindre la frontière se passera sans difficulté et avec des gens très sympathiques. Cela me permettra de relativiser et de me dire qu’il existe malheureusement quelques endroits comme ça où le tourisme de masse a perverti la population locale à un point où l’on se demande si il ne vaudrait pas mieux éviter certaines villes/régions.

Les astuces de M & R

  • trajet d’Antigua au lac Atitlan : il existe encore une fois des navettes privées depuis Antigua pour rejoindre Panajachel, le principal point d’entrée du lac Atitlan. Le prix est de 8 USD par personne mais il est aussi possible de faire le trajet en plusieurs étapes pour moins de 3 USD :
    • bus d’Antigua à Chimaltenango : des bus partent très souvent de la gare routière d’Antigua à destination de Chimaltenango. Le trajet coûte 5 Qtz par personne pour environ 45 minutes. Il faudra vous arrêter à l’entrée de la village au niveau de la Panaméricaine pour prendre une correspondance.
    • bus de Chimaltenango à Los Encuentros : vous pouvez monter dans un bus en provenance de Ciudad Guatemala et à destination de Quiché, Xela (Quetzaltenango), Huehue (Huehuetenango). Il faudra spécifier à l’assistant-chauffeur que vous allez à Panajachel et vous serez poser au bord de la route au croisement de Los Encuentros. Le prix du trajet est de 15 Qtz par personne pour environ 1h30.
    • bus de Los Encuentros à Solola : la distance n’est pas très longue mais le trajet peut prendre bien 30 minutes. Les bus partent régulièrement du croisement où vous aurez été déposé. Le prix est de 2,50 Qtz par personne et le bus vous déposera près de la place principale où vous pourrez prendre la dernière correspondance. Il existe visiblement également des bus directs entre Los Encuentros et Panajachel.
    • bus de Solola à Panajachel : il ne reste plus que quelques kilomètres avec notamment quelques beaux points de vue sur le lac. Installez-vous à droite dans le bus pour mieux profiter de la vue. Le trajet dure 15 minutes et coûte 3 Qtz par personne.
  • bateau de Panajachel à San Pedro : les lanchas partent toutes les 30 minutes environ de l’embarcadère pour l’Ouest du lac. Celui-ci se situe juste à la fin de la descente lorsque l’on vient de Solola. Si vous arrivez en bus de Solola, demandez à l’assistant-chauffeur qu’il vous dépose à la fin de la descente et en vous dirigeant vers le lac, vous arriverez à l’embarcadère. Le prix de la traversée nous a coûté 25 Qtz par personne pour 30 minutes environ.
  • hébergement à San Pedro : il y a énormément d’adresses. Nous avons été au Nahual Maya où nous avons payé 140 Qtz la nuit (pour 3 nuits). Les chambres sont très propres, l’eau est vraiment chaude, internet fonctionne très bien. L’endroit est situé après l’hôtel Gran Sueño, lorsque l’on arrive de l’embarcadère de Panajachel.
  • restaurant à San Pedro : nous avons été le second jour au Shanti Shanti 2, un restaurant qui propose une cuisine israëlite, italienne et internationale à des prix plus qu’abordables. Cela nous a changé du poulet / frites et des omelettes / haricots noirs. Depuis l’hôtel Nahual Maya, prenez le chemin en direction de l’embarcadère pour Santiago de Atitlan.
  • bateau de San Pedro à Santiago de Atitlan : vous n’aurez pas d’autre choix que de payer 25 Qtz par personne. Contrairement aux autres traversées sur le lac, vous (touristes) devrez payer avant que le bateau ne parte, sûrement pour éviter les contestations lorsque vous verrez que le monsieur devant vous ne paie que 8 Qtz… L’autre solution est à priori de prendre le bus entre San Pedro et Santiago de Atitlan mais nous n’avons pas plus d’informations à ce sujet.
  • bus de San Pedro à Quetzaltenango (Xela) : les bus partent le matin à partir de 5h30 puis toutes les heures jusque 11h30 (excepté 9h30 où il n’y a pas de bus). Le trajet coûte 25 Qtz pour 2h30 de trajet. Assurez-vous du prix avant de partir ou alors ayez l’appoint pour ne pas avoir à payer plus que le prix. Après être passés à San Pablo, vous aurez de superbes panoramas du lac.

Où se trouve le lac Atitlan ?

6 réponses à “A la découverte des villages du lac Atitlan”

  1. Cécilia dit :

    Heureusement rien de grave! surtout pour votre porte monnaie qui aura réapparu comme par magie.
    Je suis totalement d’accord avec vous, je trouve ça révoltant de devoir payer plus parce que nous sommes des touristes!
    Note pour soi même avoir, de la monnaie et payer le prix exacte!

    • marionetrenaud dit :

      Oui le paiement dans les transports locaux nous aura occupé l’esprit assez régulièrement… Essayer de savoir combien paient les gens, négocier,…

  2. Véronique Fillion dit :

    Apparement c’est la première fois que vous avez des ennuis depuis le début de votre voyage! Alors relativisons( facile à dire…..) profitez bien des derniers jours. Nous avons hâte de vous revoir. Bises des Fillion

  3. maman Véro dit :

    et ben dites donc …. quelles mésaventures !!! heureusement tout se termine bien
    prenez soin de vous et revenez nous en forme, entier, avec encore qq sous et pas malades….
    profitez encore et encore je vous aime fort
    des bisous très très forts à tous les deux !!!!

  4. LM dit :

    Que de péripéties et d’émotions!! Par chance malgré ces déconvenues ça se termine bien!
    Continuez de prendre soin de vous jusqu’au bout!
    Bisous bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *