Parc national de Khao Yai : à la recherche des éléphants

Parc national de Khao Yai : à la recherche des éléphants

C’est avec Mag & Antho que nous décidons d’explorer le parc national de Khao Yai, le plus visité des parcs naturels de Thaïlande. Ce dernier accueille de nombreux mammifères, dont environ 200 éléphants, des ours, des tigres, des gibbons et près de 400 espèces d’oiseaux. Autant vous dire, que j’espérais de tout mon coeur voir des éléphants ! En effet, compte tenu des différents articles lus sur la blogosphère et des indications du Lonely Planet, il n’est pas rare que des voyageurs en croisent. Mon objectif était donc clair : je voulais moi aussi avoir cette chance !!!

Khao Yai jungle 1

C’est donc pleins d’entrain et avec, pour ma part, une mission bien précise, que nous bookons une excursion à la journée avec une agence locale pour partir à la découverte du parc de Khao Yai et de ses habitants.

Khao Yai arbres

Départ de l’hôtel à 7h45. Notre guide, notre chauffeur et son pick-up viennent directement nous récupérer à l’hôtel. Nous passons la journée avec un couple de polonais en vacances en Thaïlande (et bien, je peux vous dire que 3 polonais dans un pick-up ça papotte ! #viemaviedemmejasnowski).

Khao Yai guideRyan, notre guide

Khao Yai jungle 2

Khao Yai arbres

Khao Yai arbre 2

9h. Nous arrivons au parc. Une fois passée l’entrée principale nous sommes à l’affût du moindre mouvement, du moindre bruit ; notre radar « éléphant » étant passé en mode ON. Après s’être arrêtés à un premier point de vue (du parc et sa forêt tropicale), nous partons pour une randonnée d’environ 3 heures dans la jungle; randonnée qui nous amène à la tour d’observation de Nong Phak Chi, surplombant un petit lac et une pierre à lécher, l’un des meilleurs points pour observer la faune et donc LES ELEPHANTS !!!!!! Durant cette balade nous observons des gibbons (très sauvages, il est difficile de les repérer en haut des arbres d’où l’intérêt d’avoir un guide), un calaos (ces oiseaux au long bec), des crottes d’éléphants (wahouuu ils sont donc tous prêts !), des arbres griffés par des ours, et j’en passe. Après notre balade dans la jungle, voici le moment tant attendu… la tour d’observation !!!!! Où nous ne verrons rien d’autre que des herbes écrassées par le passage des dits éléphants… Mais la journée n’est pas finie !

Khao Yai gibbon

Khao Yai gibbon 2

deux gibbons différents aperçus à la jumelle

Khao Yai crottes elephants

Quelques crottes d’éléphantz croisées

Khao Yai 3

Les traces du passage des éléphants

Khao Yai etang elephants

La vue de la tour d’observation

14h. Après un bon plat de fried noodles et quelques photos de biches se promenant ici et là autour de nous, nous repartons en pick-up direction la cascade

Khao Yai biche

Khao Yai insecte

Nam Tok Haew Suwat, rendue célèbre par le film de Danny Boyle, La Plage. Il faut l’avouer, n’ayant jamais vu ce film, cette fameuse cascade ne m’a pas vraiment parlé. Toutefois, elle était très belle (et doit l’être encore plus en saison des pluies)!

Khao Yai Nam Tok Haew Suwat 2

Khao Yai Nam Tok Haew Suwat 1

Deuxième étape de l’après-midi, la cascade Nam Tok Haew Narok, qui avec ses 150 m de dénivelé sur 3 niveaux est la plus grande du parc. Et devinez quoi, pour ce rendre à cette cascade, il y a une quarantaine de minutes de route à travers le parc ; route sur laquelle il est fréquent de croiser des éléphants !!! C’est donc les yeux grands ouverts que nous partons en direction de cette deuxième cascade qui, avouons-le, ne m’intéresse uniquement que pour son trajet aller-retour pour s’y rendre.

Khao Yai gecko

Khao Yai Nam Tok Haew Narok 2

Khao Yai Nam Tok Haew Narok 1

« Là, il y a des crottes!« , « Mag, regarde encore de crottes d’éléphants« , « Regarde, des flaques d’eaux avec plein de crottes » … voilà à quoi s’est limitée ma discussion avec Mag pendant tout le trajet. Sans aucun éléphant à l’horizon. Même chose sur le chemin du retour, des crottes, toujours des crottes mais pas d’éléphant… Je commençais à désésperer quand les garçons me rappelaient que la journée n’était pas terminée et qu’un safari nocture nous attendait à la tombée de la nuit.

18h30. Nous montons dans un pick-up conduit par un ranger du parc (habitué à croiser des éléphants de nuit et capable de réagir au plus vite si l’un deux venait à nous charger!). Un projecteur nous permet d’observer les animaux et là… une biche, puis une autre… voilà tout ce que nous croiserons durant notre safari nocturne d’une heure, qui avouons-le est un peu décevant et beaucoup trop rapide.

Khao Yai Night Safari

20h. Fin de la journée. Nous rentrons tristement à l’hôtel (oui enfin surtout moi…) et filons directement de l’autre côté de la rue se venger sur le marché de nuit et ses stands de nourritures plus appétissants les uns que les autres. C’est notre dernière soirée tous les 4 (avec Mag et Antho) et il faut quand même en profiter !

Comme me l’a répété Renaud, il est impossible de prendre rdv avec la nature… (« oui je sais ça, mais… JE VOULAIS VOIR DE ELEPHANTS!!! »). Finalement, nous repartons le lendemain direction Lobpuri pour assister au lancement de la fête du roi Narai !

Les astuces de M & R

  • pour rejoindre Khao Yai depuis Phimai : la ville d’accès du parc national de Khao Yai est Pak Chong, à environ 25km de l’entrée au parc. Nous avons pris un premier mini-van de Phimai jusque Nakhon Ratchasima (Khorat) pour 50 THB / pers puis un bus jusque le centre de Pak Chong (60 THB / pers). Au total, le trajet aura duré un peu moins de 3 heures,
  • pour se loger à Khao Yai : nous avons logé dans le centre de Pak Chong, au Pak Chong Hotel ! Nous avions réservé par internet et avons payé environ 550 THB la nuit (avec salle de bains et petit-déjeuner). Nous vous conseillons vraiment de dormir à Pak Chong, notamment dans le centre, car vous pourrez profiter du superbe marché de nuit, avoir accès aux transports facilement,… Si vous restez dans un hôtel qui est situé sur la route de Khao Yai, sachez que vous n’aurez pas forcément le choix pour manger, faire des courses, … tout devra se faire avec un tuk-tuk,
  • pour visiter le parc national de Khao Yai : nous sommes passés par un tour organisé et avons payé 1 300 THB / pers pour la journée complète. Le prix comprenait les transports, l’entrée au parc (400 THB), les repas (en-cas, déjeuner et goûter), le guide et le safari nocturne en voiture. La plupart des sentiers de randonnée sont interdits sans guide, bien que nous ayons vu certains touristes seuls. Il est aussi possible de camper dans le parc pour avoir plus de chance de voir des éléphants au lever du soleil. Dans ce cas, le plus simple est sûrement de louer un scooter à Pak Chong.

Où se trouve le parc national de Khao Yai ?

Itinéraires

3 réponses à “Parc national de Khao Yai : à la recherche des éléphants”

  1. Cécilia dit :

    Oh nan trop dommage! j’y croyais en lisant l’article! et j’aurais été trop triste comme toi!

  2. […] Khiri Khan -> Koh Phangan -> Khao Sok -> Phuket Town -> Bangkok -> Phimai -> Pak Chong / Khao Yai -> Lopburi -> Ayutthaya -> Kanchanaburi -> Lampang -> Chiang Mai -> Tha Ton -> […]

  3. LM dit :

    oh dommage pour les éléphants… si tu veux Marion on t’en envoie une photo du nôtre!! (Patchouk)
    Cette aventure avait quand même l’air hors du commun, en plus avec des amis à l’autre bout du monde!
    Sinon votre guide Ryan est équipé d’un fusil à seringues pour endormir les animaux??

    Bisous bisous!

    • marionetrenaud dit :

      Oh oui, cette journée était géniale bien que nous n’ayons vu aucun éléphant à l’horizon. Concernant l’équipement de Ryan…aucune idée… DES GROS BISOUS A TOUS LES 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.