Livingston : à la découverte de la culture garifuna

Livingston : à la découverte de la culture garifuna

Afin de rejoindre Livingston, petit village singulier situé dans la Baie de l’Amatique à l’Est du Guatemala, une halte obligatoire nous pousse à passer la nuit à Puerto Barrios. En effet, Livingston n’étant accessible que par voie fluviale, c’est en ferry, depuis la ville de Puerto Barrios, que nous atteindrons notre but dès le lendemain matin.

A notre arrivée à Puerto Barrios et après quelques heures de transport depuis la ville de Copan au Honduras que nous avons quittée le matin même, nous partons : 1/ à la recherche d’un hôtel, que nous trouvons assez rapidement (pour une nuit, notre niveau d’exigence n’est pas très élevé), 2/ manger un bout pour reprendre quelques forces (il est déjà près de 15h30 et nous n’avons rien avalé depuis hier soir), 3/ nous renseigner sur les horaires du ferry à destination de Livingston. Après un rapide tour de la ville, nous vous confirmons que Puerto Barrios et son port ne resteront pas dans les annales de notre tour du monde. De la poussière, du bruit, des centaines de containers entreposés, des semi-remorques, des carcasses de voitures… bref, quelques minutes de balade nous ont convaincus de rejoindre notre chambre d’hôtel pour passer la fin de l’après-midi. L’occasion, comme souvent quand nous avons du temps libre, de mettre à jour le blog et de faire quelques recherches pour la suite du voyage. Petite surprise au moment d’aller nous coucher… l’hôtel possède une salle de réception ouverte. Nous sommes lundi soir, et une fête se tient justement là ce soir ! Et manque de bol, notre chambre, ouverte sur une vingtaine de centimètres entre le mur et le plafond, donne sur cette salle ! Nous nous endormons donc péniblement, bercés par de la salsa entêtante sortant à fond de leurs enceintes bas de gamme. Un bonheur pour les oreilles !

Le lendemain matin, nous rejoignons le port pour prendre place dans le ferry. Au milieu des marchandises en tous genres (oeufs, riz, … mais aussi meubles …), nous nous installons au calme pour profiter de nos 90 minutes de traversée. L’occasion pour moi de finir ma nuit, allongée sur un bout de banc.

Bateau Puerto Barrios

Installés à bord du ferry

A notre arrivée, nous sommes vite mis dans l’ambiance. La majorité des habitants ont la peau de couleurs noires. Ce sont des descendants d’esclaves introduits par les espagnols et les anglais dans les Caraïbes. L’occasion de découvrir la culture garifuna (éthnie née au XVIIème siècle d’un métissage entre les eslaves noirs africains et les amérindiens donc). Nous passons l’après-midi à nous promener tranquillement dans ce village vivant principalement de la pêche, où les maisons toutes en couleurs, l’atmosphère cool et la population vacant à ses occupations quotidiennes, nous transportent dans les Caraïbes.

Livingston

Le petit village de Livingston

Rue Livingston 2

Rue Livingston

Maison Livingston

Les rues et maisons de Livingston

Plage Livingston

La petite plage de Livingston (qui ne donne pas très envie…)

Bateau Livingston

Le lendemain matin nous quittons notre hôtel pour rejoindre la ville de Rio Dulce. Et ce n’est pas un simple trajet que nous allons vivre là mais bel et bien une véritable balade en lancha (petite barque à moteur) le long du fleuve du même nom, le Rio Dulce. Jungle épaisse, canyon, oiseaux exotiques, jardin de nénuphares… ponctuent notre traversée. Un bonheur pour les yeux. Nous faisons même une halte pour profiter des eaux chaudes d’une source qui se déverse dans le fleuve. Dommage toutefois que le soleil ne soit pas de la partie, mais heureusement nous échappons à la pluie.

Rio Dulce 1

Rio Dulce 2

Nenuphars Rio Dulce 2

Maisons Rio Dulce 2

Nenuphars Rio Dulce 1

Pecheur Rio Dulce

La vie sur le Rio Dulce

Après 2h30 de navigation nous arrivons au port de Rio Dulce où nous passerons la nuit avant de prendre la route pour El Remate, aux portes du célèbre site maya de Tikal.

Les astuces de M & R

  • logement à Puerto Barrios : nous avons été à l’hôtel El Caraibe. Les chambres ne sont pas récentes mais pour une nuit c’est suffisant. Le prix est de 90 Qtz par nuit. Attention toutefois, le bruit de la salle de réception à côté est un enfer !
  • bateau Puerto Barrios – Livingston : il existe des barques rapides (30 minutes de traversée) qui partent régulièrement de Puerto Barrios. Le tarif est de 35 Qtz. Un ferry fait également la traversée et part à 10h30 pour arriver 1h30 plus tard à Livingston. Le prix du ferry est de 20 Qtz.
  • logement à Livingston : nous avons logé à l’hôtel El Viajero (prendre la 1ère à gauche à la sortie de l’embarcadaire). L’hôtel est très basique mais pour une nuit c’est parfait. Il est également possible de manger sur place. La nuit nous a coûté 80 Qtz.
  • bateau de Livingston à Rio Dulce : le trajet en bateau entre les deux villes est vraiment agréable. Il s’agit plus d’une excursion que d’un simple trajet. Il n’existe pas d’autre moyen de faire le trajet entre les deux villes. Le prix de l’excursion est de 125 Qtz par personne.
  • logement à Rio Dulce : nous avons été à l’hôtel Rio Dulce ! Il est situé sur le chemin entre le débarcadère du bateau et la route principale traversant la ville. Nous avons payé 120 Qtz. L’hôtel est plutôt propre et idéalement situé.

Où se trouve Puerto Barrios, Livingston et Rio Dulce ?

Itinéraires

Une réponse à “Livingston : à la découverte de la culture garifuna”

  1. Cécilia dit :

    Vraiment mignon ce petit village!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.