Frontière Guatemala – Mexique : une longue traversée

Frontière Guatemala - Mexique : une longue traversée

Ne sachant pas à quoi nous attendre pour le passage de frontière entre le Guatemala et le Mexique, nous décidons de partir assez tôt de Quetzaltenango afin de pouvoir arriver à San Cristobal de Las Casas, notre destination, le même jour.

A 6h30 nous partons de l’hôtel. Sur le chemin pour la station de bus, nous passons par une boulangerie ouverte (quelle chance ! car ici ce n’est pas étonnant que les boulangeries n’ouvrent qu’à 9h00 et jusqu’à 21h00 !) puis prenons deux jus d’oranges pressées (sous nos yeux!) à une petite dame sur le bord de la route. Quelques mètres plus loin, un bus prend le chemin de La Mesilla, la ville frontière, et nous sautons dedans avant même d’avoir atteint la station de bus. Parfait, le trajet direct va nous faire gagner du temps sur notre programme. Le bus roule tout d’abord à 2 à l’heure pour faire le plein de passagers puis s’arrête 15 minutes dans la ville suivante et continue les montées / descentes incessantes jusque la ville de Huehue (à prononcer ouais-ouais) que nous atteignons 2h45 plus tard (au lieu des 2h espérées). L’assistant-chauffeur nous demande de changer de bus pour que cela soit plus rapide pour nous. Nous avons un petit ticket précisant que nous avons déjà payé pour le trajet jusque la destination finale. Par chance à peine montés, le bus démarre… pour finalement s’arrêter au bord de la route quelques mètres plus loin. A nouveau, le chauffeur et ses deux assistants essaient de faire monter le plus de monde possible dans le bus. Après environ 15 minutes, le bus part, s’arrête sans arrêt, roule comme un malade dès qu’il peut (ou pense qu’il peut !). A un moment nous sommes environ 75 dans le bus, prévu pour 36 personnes… A chaque arrêt, nous nous demandons comment les deux assistants-chauffeur vont faire pour faire rentrer les personnes. Finalement nous arrivons à La Mesilla près de 5h30 après être partis de Quetzaltenango. Nous sommes déposés à une station de bus, sans voir de près ou de loin le poste frontière.

Nous marchons donc dans la direction qui nous semble être la bonne puis après 20 minutes de marche arrivons à une barrière. Un poste frontière est situé juste derrière. Le douanier prend notre passeport, nous demande si nous allons au Mexique (on a hésité à lui répondre « Non au Japon ») et nous tamponne notre passeport. Le Guatemala c’est fini, place au Mexique !!! Nous suivons le panneau écrit « Entrada » et cherchons le bureau d’immigration. Rien à l’horizon, nous demandons à une première personne dans un bureau et celle-ci nous répond que le poste frontière du côté mexicain est à environ 3 kilomètres dans une autre ville ! Quoi ?! Nous sommes sortis du Guatemala, nous sommes dans un village mais il n’y a pas de poste de frontière avant 3 km ? Un peu dubitatifs, nous demandons donc à une autre personne un peu plus loin. Elle nous confirme les propos précédants… Nous commençons donc à marcher pour rejoindre la frontière mexicaine. Des taxis et navettes font le trajet mais nous n’avons pas encore de pesos sur nous (la monnaie mexicaine). Nous tentons de faire du stop puis, à peu près à mi-distance, un pick-up s’arrête pour nous faire monter dans sa benne. Le taxi qui le suivait n’a pas, mais alors vraiment pas, apprécié !

Frontiere_Guatemala_Mexique-2

Le poste frontière côté guatémaltèque

Arrivés au poste de frontière, nous donnons nos passeports au douanier et patientons… Environ 20 minutes plus tard, celui nous rend nos passeports avec une feuille d’immigration à compléter. Quelques minutes plus tard, nous obtenons enfin notre visa (gratuit) pour le Mexique. Nous restons toutefois très étonnés de cette zone d’environ 4 km pendant laquelle nous ne sommes plus au Guatemala et pas encore au Mexique, alors que nous y avons vu des maisons, des boutiques, …

Affamés, nous tentons de trouver un distributeur pour retirer de l’argent. Malheureusement il n’y en a aucun dans la ville et le taux de change proposé par les boutiques n’est pas raisonnable (50% moins bon que le taux officiel!). Nous demandons donc à la compagnie de bus qui se rend à Comitan, la prochaine grande ville, si elle peut nous emmener et nous déposer à un distributeur, nous la paierons ensuite. Elle accepte sans souci et nous découvrons alors la différence de confort entre les transports mexicains et guatémaltèques. Nous montons dans un mini-bus quasiment neuf, les sièges s’inclinent, nous sommes assis sur un vrai siège (pour nous tout seul!) et le chauffeur est d’une extrême politesse !

Environ 1h30 plus tard, nous arrivons à Comitan, la première grande ville mexicaine après la frontière. Le chauffeur a la gentillesse de nous déposer et nous attendre devant une banque puis de nous arrêter à la station des mini-bus fin que nous prenions notre correspondance pour San Cristobal de Las Casas, notre première étape mexicaine. Nous avons tout juste le temps d’acheter un sandwich à une veille dame que le mini-bus part. La route est malheureusement en travaux et nous sommes obligés de faire des arrêts réguliers afin de laisser passer les voitures en sens inverse. La nuit commence à tomber et notre mini-bus arrive finalement à San Cristobal de Las Casas vers 18h30, soit 12h après notre départ de Quetzaltenango. Et dire que seulement 250 km séprent les 2 villes à vol d’oiseau…

Les astuces de M & R

  • trajet de Quetzaltenango à La Mesilla (l’une des villes frontières entre le Guatemala et le Mexique) : il existe des bus « directs » qui font le trajet. Nous avons eu le nôtre à 7h du matin à quelques centaines de mètres de la station de bus de Quetzaltenango. Nous vous conseillons de partir tôt pour ce trajet car les bus sont vraiment lents du côté guatémaltèque. Le trajet coûte 40 Qtz pour une durée d’environ 5h30. L’autre solution consiste à prendre un bus entre Quetzaltenango et Huehuetenango d’où vous pourrez prendre un autre bus pour La Mesilla.
  • rejoindre le poste de frontière depuis la station de bus : le poste côté guatémaltèque est situé à environ 1km de la station de bus. Pour vous y rendre il y a des tuk-tuk mais vous pouvez aussi prendre à pieds la route qui descend le village. Compter environ 20 minutes environ à pieds.
  • formalités de sortie du Guatemala : il suffit de montrer son passeport et le douanier vous fera un tampon de sortie. Après 15 pays traversés cette année, c’est sûrement le tampon le plus joli que nous avons eu, tout en couleurs ! Pas de frais à payer pour sortir du Guatemala.
  • rejoindre le poste de frontière mexicain depuis le poste guatémaltèque : des mini-bus et taxis font le trajet. Contrairement à d’habitude, personne n’est venu nous alpaguer pour nous proposer de nous emmener. Nous ne savons donc pas le prix du trajet. Il y a quasiment 4km pour rejoindre la ville dans laquelle se trouve le poste de frontière. Le chemin descend tout le temps en venant du Guatemala, ce qui peut être bon à savoir si vous venez du Mexique… Le stop fonctionne aussi, à condition d’avoir des voitures qui passent…
  • formalités d’entrée au Mexique : il suffit de donner son passeport. Le douanier part ensuite pendant de longues minutes puis revient avec un formulaire d’immigration à remplir. Une fois rempli, il vous tamponne votre passeport. Attention à bien conserver la carte touristique que le douanier vous remet, elle est nécessaire pour la sortie du territoire. Aucun frais également pour l’entrée au Mexique.
  • trajet de la frontière mexicaine à San Cristobal de Las Casas : il n’y avait que des bus pour rejoindre Comitan. Il est donc impossible de faire le trajet en une seule fois depuis la frontière :
    • bus de Cuauhtemoc à Comitan : des mini-bus partent régulièrement juste derrière le poste de frontière, environ toutes les 30 minutes. Le trajet coûte 50 $ (pesos, même signe que le dollar américain) et dure environ 1h30.
    • bus de Comitan à San Cristobal de Las Casas : de la station où vous serez déposés, d’autres mini-bus partent lorsqu’ils sont pleins pour rejoindre San Cristobal de Las Casas. Lors de notre passage, le prix du trajet était de 45 $ mais une promotion était en cours… Le trajet dure de 2 à 3h en fonction de l’état de la route.

Où se trouve le poste de frontière de La Mesilla ?

Itinéraires

3 réponses à “Frontière Guatemala – Mexique : une longue traversée”

  1. Fillion dit :

    Je n’ai pas trouvé san Cristobal machin sur la carte!
    Bisous et à trés bientôt

    • marionetrenaud dit :

      Oui c’est que nous ne l’avons pas mis dans cet article. Sans faute il y sera dans l’article spécial pour San Cristobal.
      Bisous de nous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.