Cameron Highlands: balades sous les nuages

Cameron Highlands: balades sous les nuages

Nouvelle étape de notre découverte de la Malaisie, les Cameron Highlands. Perchés à une altitude moyenne de 1500m, nous arrivons sous un déluge de pluie et une fraîcheur inhabituelle depuis notre départ début janvier. En tongs, mes pieds sont gelés ! Nous courons nous mettre à l’abri dans la guesthouse la plus proche (qui finalement est parfaite pour nous) et enfiler un sweat. Il est 15h, sous cette pluie torrentielle, nous restons dans la cours abritée de la guesthouse et profitons de cette après-midi pluvieuse pour avancer le blog et programmer la suite de notre voyage.

Katia, venue quelques jours plus tôt, nous avait prévenu qu’il fallait se lever tôt le matin pour profiter de la région car tous les après-midi, il pleuvait. C’est ainsi que le lendemain, nous partons vers 8h00 pour une petite randonnée (indiquée durer 4h), que nous achèveront finalement en 2h45 sans se presser. Cette balade nous amènera en haut d’un sommet où une chouette vue nous est offerte (sans les gros nuages, la vue aurait été sans doute encore plus sympa!). Pensant que l’après-midi allait être pluvieuse, nous n’avions pas prévu un plus long trek… Dommage pour nous, pas une goutte d’eau à l’horizon même si le ciel est resté menaçant toute la journée.

Cameron Highlands Gunung Jasar 2

La vue depuis le Gunung Jasar

Cameron Highlands Gunung Jasar

La foret pour accéder au Gunung Jasar

Au programme de notre deuxième et dernière journée aux Cameron Highlands, la visite du Sungei Palas (ou Boh Tea Plantation). Dans les années 1930, des anglais se sont installés dans la région pour y développer des plantations de thé. En effet, les conditions climatiques de la région sont parfaites pour leur culture.

Située à une quinzaine de kilomètres de Tanah Rata (la ville où nous logeons), un bus part toutes les 2h de la gare de bus et est censé pouvoir nous déposer à 4-5km de l’entrée du site. Arrivés à 8h15 pour prendre le bus de 8h30, on nous indique sur place que finalement le bus ne partira pas… (Grrrrr!). Nous décidons donc de partir à pieds et de tenter notre chance en stop. En 2min chrono, un 1er pick-up s’arrête. Il nous faudra prendre en tout 3 pick-up pour arriver à destination (heureusement que les locaux sont sympas et s’arrêtent facilement!).

Les paysages sont magnifiques! Les plantations d’un vert intense dévalent les pentes.

Cameron Highlands Sungei Palas

Cameron Highlands Sungei Palas 3

Cameron Highlands Sungei Palas 4

Les plantations de thé du Sungei Palas

Sur le site, des panneaux, un film et une visite gratuite de la fabrique, nous permettent de mieux comprendre l’histoire de l’entreprise Boh, mais aussi de la culture du thé.

Puis nous continuons notre chemin, à pied cette fois-ci, afin d’atteindre le Gunung Brinchang et son sommet haut de plus de 2000m d’altitude. La petite route est raide mais offre de chouettes points de vue sur des plantations de thé. Au sommet, une tour d’observation permet d’avoir une vue panoramique sur les alentours.

Cameron Highlands Gunung Brinchang

La vue depuis le Gunung Brinchang

Moins d’un kilomètre avant notre arrivée au sommet, nous passons faire un tour dans la Mossy Forest, une forêt humide recouverte de mousse…L’endroit n’est pas des plus exceptionnels mais la balade sur le parcours fait de planches en bois pour le confort des visiteurs a le mérite de reposer nos jambes avant…le retour compliqué qui nous attend!

Cameron Highlands Mossy Forest

L’intérieur de la Mossy Forest

Il est 11h, Renaud propose que nous redescendions par un petit sentier dans la forêt. Le chemin faisant environ 3km (et en descente), nous devrions être retournés au plus tard à 12h-12h30 à Tanah Rata. Ça c’est en théorie. Avec les pluies de ces derniers jours, le sentier est rempli de boue. Au bout de quelques mètres nous ne voyons plus la couleur de nos chaussures et nos mains sont toutes aussi belles! Oui, le chemin est tellement raide et glissant qu’ils nous faut nous accrocher aux branches et racines pour ne pas tomber. Au bout d’une petite heure, le sentier ou plutôt la trainée de boue, s’arrête net. On ne peux plus avancer. Après quelques essais à droite et à gauche, nous ne pouvons continuer. Nous décidons de revenir sur nos pas pour voir si nous nous sommes pas trompés de chemin. Quelques mètres plus haut, j’avais en effet aperçu un autre chemin. Nous y retournons. Victoire, le chemin continue, nous ne sommes pas perdu. Après avoir manqué de tomber dans la boue, nous être enfoncés littéralement dans le sol, glissé sur des racines, griffé nos mains dans les branchages…là encore le chemin s’arrête net. Heureusement nous avons de l’eau avec nous et pouvons boire et respirer un bon coup. Que faire? La seul solution est là encore de rebrousser chemin, quitte à retourner au point de départ. Renaud part en éclaireur. Plus haut, il repère un autre chemin (encore un) qui cette fois sera le bon et nous emmènera jusque l’arrivée ! Ouffff. Nous finissons la route à l’arrière d’un pick-up. Il est 15h. Nous sommes affamés. Direction notre restaurant indien favori dans la ville.

Le lendemain, nous quittons les Cameron Highlands pour retrouver Katia et Misha à Penang avant de décoller pour Sumatra.

Les astuces de M & R

  • pour rejoindre les Cameron Highlands depuis Penang/Georgetown : des bus font le trajet mais partent soit à 8h soit à 13h30/14h pour 6h de trajet et 40 RM par personne. Nous avons fait le trajet en minivan en le réservant via une agence située près de l’arrêt Komtar. Elle nous a proposé un tarif de 38 RM par personne pour un départ à 11h30. Le minivan nous a récupéré à l’hôtel et nous a déposé à l’endroit de notre choix aux Cameron Highlands. Le temps de trajet est de 4h.
  • pour se loger à Tana Ratah : Nous avons logé au Twin Pines et avons payé 60 RM la chambre avec salle de bains. L’endroit est un peu humide mais comme partout dans les Cameron Highlands.
  • pour se rendre à la plantation de thé Sungei Palas : des bus locaux font le trajet depuis la station de bus de Tana Ratah toutes les 2h à partir de 6h30. Celui de 8h30 a été supprimé sans raison lorsque nous avons voulu le prendre et nous avons donc fait du stop. Cela marche particulièrement bien à cet endroit.
  • quelles randonnées faire aux Cameron Highlands ? nous avons fait celles du Gunung Jasar et celle du Gunung Brinchang. Si  vous devez choisir entre les deux, nous vous conseillons la seconde même si le terrain est vraiment boueux et glissant. Dans la même journée, il est possible de visiter la plantation de thé Sungei Palas, la Mossy Forest (environ 1h30 à pied depuis la plantation de thé) et le Gunung Brinchang.

Où se trouve les Cameron Highlands ?

Itinéraires

5 réponses à “Cameron Highlands: balades sous les nuages”

  1. Leila dit :

    Bonjour,
    Je prépare également mes vacances en Malaisie,
    Pourriez-vous me conseiller? Nous descendons à KL ou nous allons passer quelques jours et de la nous aimerions visiter Cameron Island et Taman Negara et finir par les îles Perenthian. Pourriez-vous me dire s’il est plus judicieux de visiter en premier Cameron Island ou Taman Negara?

    • marionetrenaud dit :

      Bonsoir,
      Les deux endroits sont différents et vous n’y ferez pas la même chose. D’un point de vue logistique, nous avions réussi à faire le trajet depuis Taman Negara vers les iles Perhentian et ne savons pas si il existe depuis Cameron Highland (attention ce n’est pas une île, mais de la montagne hein 😉 ).
      Mais les réseaux routiers sont plutôt bons en Malaisie donc honnêtement l’une ou l’autre solution ne devrait pas trop vous gêner.
      Bon voyage!

  2. Paul dit :

    Hello, merci beaucoup d’avoir partagé ton expérience ! Je prépare mon voyage pour les Cameron Highlands, et d’après ton blog il serait donc possible de :

    – Visiter la plantation de thé Sungei Palas Garden
    – Rejoindre (à pied, sans voiture?) le sommet du Gunung Brinchang ?
    – Passer par la Mossy Forest pour rejoindre ce sommet ?
    – Redescendre à Tanah Rata dans la foulée (en prenant le risque de se perdre 🙂 )

    Pas de guide lors de ton séjour ? (gunung Jasar + 2e jour) ?

    Un grand merci!!

    • marionetrenaud dit :

      Hello,
      Alors pour te répondre :
      – Oui il est possible de visiter la plantation Sungei Palas mais attention, en fait tu as surtout une maison qui explique l’histoire de la fabrique. Tu ne te balades pas vraiment dans la plantation.
      – C’est aussi possible de rejoindre le sommet du Gunung Brinchang à pied ou en stop. Ca monte régulièrement et si le temps n’est pas mauvais, ça permet d’avoir de beaux points de vue sur les plantations de thé.
      – la Mossy Forest, c’est une boucle dont l’entrée est un peu avant le sommet. Tu entres et sors par le même endroit. Tu ne pourras pas louper l’entrée 😉
      – pour redescendre à Tanah Rata, il y a bien le risque de se perdre mais il faut l’avoir à l’esprit et être bien vigilant. Par contre, une fois que tu es au village en bas du Gunung Brinchang, il y a encore un bout à pied. Tu peux tout à fait tenter le stop pour rentrer au Tanah Rata ou il y a de temps en temps des bus qui passent.

      Vraiment l’on pense qu’un guide n’est pas nécessaire mais bien entendu tout dépend de tes attentes. Si tu veux avoir beaucoup d’explications, que l’on n’a pas eu, alors un guide peut être intéressant. Si tu veux surtout voir des paysages et de balader, ce n’est pas la peine. Nous avions été un peu déçu par le Gunung Jasar car la vue n’est pas extraordinaire et le tour est assez vite fait. Tu peux ne passer qu’une journée pleine sur place si ton temps est un peu compté ou voir si il n’y a pas des coins un peu plus authentique dans le centre.
      Bon voyage!

  3. Cécilia dit :

    Tout ce vert, c’est magnifique!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.